Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

1934-1942 Tome 1 : teintes et tissus

Dans cet article, je détaille le nuancier des Tractions ainsi que leur sellerie, avec quelques inédits tirés des nombreux kilomètres effectués pour le Guide...  En espérant vous donner un panorama complet des teintes de la gamme et faire mentir la rumeur comme quoi les Tractions sont toutes noires. Ceci était le but principal du Portfolio de mon Guide. Le rappel des pages concerne la 1ère édition de 2001. Je ne garantis pas les teintes publiées ici, les scanners ayant tendance à bleuir le document original.

Si vous souhaitez contribuer à cette rubrique, vous pouvez m'envoyer des photos de teintes d'origine et je les ajouterai.

 

LES TEINTES :

 

1934 :

Dès le lancement de la voiture en avril : 4 couleurs sur les 7 + le noir.

 

Beige (tirant sur le rose chair) / bleu / gris perle / bordeaux / noir  (voir pages 37-38-39)

 

 

  PB100070red.jpg

 

  PB100069red.jpg

 

7A 1934 bordeaux.jpg  PB100065red.jpg
Sur la voiture gris perle, le dessous des ailes devrait être noir...

 

Lettre7.jpg
Housse de roue de secours avec l'option marquage "7", rare à trouver.

 

Septembre 1934 - printemps 1935 :

Vous trouverez ci-dessous le nuancier pour l'année 1935 qui commence, divisé en trois parties par des traits rouges (publié dans le Guide Traction). Premières teintes pour la 7 (ailes noires), ensuite pour la 11 (bicolore + ailes noires = tricolore) puis la 22 (monochrome).

 

22 nuancier35

 

A partir d'octobre 1934, tricolorisme sur les Tractions 11AL et 11A : le noir pour les ailes et le cache roue de secours plus une couleur divisée en deux teintes : la plus foncée en haut de caisse et sur les jantes et la plus claire sur les flancs et les cache moyeux des roues.

 

Les deux tons de bleu et ailes noires (voir pages 40-41).

 

   
A droite, un capot d'origine 11A et détail de découpe de peinture au flash (teinte passée)

 

Les deux tons de vert (et noir) sans et avec flash (voir page 39). Magnifique...

 

 

 

Les deux tons de gris (foncé et moyen) et noir

 

  Teinte1934découpepeinture red.jpg  PB100068red.jpg
(photos NM)

 

Les deux tons de marron / beige et noir. J'ai mis la configuration en Rosalie, ne disposant pas d'une photo de Traction survivante.

 



Reste la configuration en deux tons de rouge brique (pas de photo, hélas) mais je l'ai déjà vue.

 

Les options :

Contre supplément, on peut obtenir la teinte la plus claire et les ailes et cache-moyeux foncés :

 

  124f05c07ce12524ed77282512238072a7942ff9.jpg
Coupé 11A restauré et arrière de berline 11A d'avant série (teinte bleu royal passée)

 

CedercreutzHousse de roue de secours avec option
Cedercreutz2marquage "11" (photos M Cedercreutz)

 

 

Octobre 1934 :

Le bleu Jean Bart de la Citroën 22

Ici sur une familiale ou limousine 11A 1934. Seule voiture que je connaisse dans ce bleu et que personne n'a remarqué. Le bleu des 11A plus connu est plus foncé.

 

Le rouge moyen (rouge sang)

PB100066red.jpg  P9130020retred.jpg
A droite : vraisemblablement la teinte approchante.

 

Les teintes Finition Concours d'Elégance :

Les voitures sont monochromes avec filets dans les roues plus quelques teintes rares :

 

Le jaune manille (Belgique)

 

PB100071red.jpg

 

Le bleu turquoise

 

PB100062red.jpg bleuturquoise ret.jpg bleuturquoise2 ret.jpg
(photos 2 et 3 avec et sans flash : crédit DG)

 

La planche de bord peinte en faux bois dont les auteurs ne parlent jamais... On pouvait la trouver sur la 22.

 

 

A gauche une planche strictement d'origine, aussi belle que rarissime. A droite une planche restaurée (sellerie non conforme).

 

Printemps 1935 - Eté 1935 :

Bicolorisme sur 11A/11AL. A gauche 11A en noir et gris moyen, puis 11AL en noir et bordeaux (voir pages 42-43).

 

 

photo NM

 

1935 :

Le vert moyen sur 7C :

 

 

1936-1937 :

Voici le nuancier 1937 applicable dès l'automne 1936. Je l'ai retouché pour mieux voir les différences de teintes.

 

1937Teintes Citroën n°1
1937Teintes Citroënret

 

Teintes brillantes pour les 7 :

Le rouge excelsior (bordeaux lie de vin) (voir pages 51-52-53-54).

 

Teinte rarement exacte, ici une restauration de qualité... (photo DR)

 

Le bleu Outremer, une couleur absolument inconnue et pourtant au catalogue.

 

Oublions les jantes jaunes et le feu arrière droit ajouté après guerre.

 

Le bleu émeraude.

 

Qu'on me pardonne, photo prise sur internet car il s'agissait d'une voiture toute d'origine...

 

Le grenat, teinte très peu connue et pourtant au catalogue.

 

GrenatSplendide 11BL 1939 grenat (photos J M Cousin)
Grenat2

 

Le vert moyen est celui de 1935, le gris fer est celui des 7 allemandes, lire ici

 

 

Teintes irisées (métallisées) pour 11AL/11BL et 11A/11B :

 

Le bleu irisé (voir page 55).

 

  bleuirisé ret.jpg
Berline 11AL du Guide. Au centre photo glanée sur Internet (merci pour ce prêt). A droite, photo 3 crédit : DG

 

Le marron irisé (voir pages 44-45)

 

11ALmarronirisé.jpg 

Berline 11AL du Guide puis Berline 11A sans et avec flash pour montrer l'aspect bronze de cette teinte.

 

Le beige irisé clair

 

 

La voiture 11B à gauche pose problème. Vu son magnifique état d'origine et immatriculation ancienne, je crois la teinte authentique, très cuivrée comme j'ai pu le remarquer sur un nuancier Valentine (hélas inexploitable car abîmé). Mais la voiture à droite n'est pas mal non plus. Sa teinte neuve n'est pas due au hasard.

 

Le gris irisé clair (valable sur série spéciale 11AM).

 

   

Roadster 11AL et coupé 11A : de magnifiques autos. Sans et avec flash.

 

Le gris foncé irisé (voir pages 47 à 50).

 

    

A gauche la berline 11A du Guide, au centre un roadster 11AL restauré. A droite le tableau de bord d'une 11AL 1936 d'origine (à boitier) avec volant Quillery.

 

Le vert irisé (un vert froid avec touche de bleu) (voir pages 56 à 58).

 

   

Tableau de bord de la 11B 1938 figurant en couverture de la 1ère édition du Guide. Au centre grâce à Aard Van Boven des Pays-Bas (merci !), détail pris au flash. A droite un roadster peint dans l'esprit du vert irisé mais je ne suis pas certain de cette teinte...

 

Le rouge irisé :

 

11B_rougeirisé_ret.jpg  11B_rougeirisé2_ret.jpg
Grâce à Pascal "Trac35", enfin deux photographies du rare rouge irisé ici sur cabriolet 11B 1938. Merci !

 

1938 - 1939

Les teintes précédentes se poursuivent. Les voitures noires à roues Pilote s'imposent : les roues sont rouge pour les 11B et jaune bouton d'or pour les 7 et 11BL.

 

Rouge d'origine sur 11B, avec pneu Dunlop 165x400 Stabilla "extra renforcé".

 

P9010099red.jpg P9010098.JPG
La bonne teinte du jaune Bouton d'or avec sa petite pointe de jaune orangé (avec et sans flash). Photos 3 et 4 : roue restaurée au soleil.

 

Mise en fabrication de la 15/6 : noire à roues Pilote ivoire ou voiture en gris irisé. 

PHOTO à venir

 

Une teinte me pose des soucis sur 11BL. Je ne l'ai retrouvée sur aucun nuancier et pourtant elle existe bien en teinte d'origine. Il s'agit d'un vert kaki un peu plus clair que le vert 1934. Voici ci-dessous une photo envoyée par un ami et voici un morceau de tableau de bord que j'ai conservé. Il est possible qu'il s'agisse du vert Réséda d'immédiat d'après-guerre AC500 mais en absence d'archive probante, je reste prudent sur cette hypothèse :

 

 

Au milieu, magnifique auto de Bertrand

 

Et ceci me fait une excellente transition pour passer de l'autre côté du conflit et atterrir en 1945. On utilise les stocks anciens de peinture notamment les teintes irisées d'avant guerre, en deux tons de gris et un scoop pour vous : un noir métal que je n'ai pas encore répertorié.   

 

1945-1946

Avant 1949 les teintes sont : Vert AC500 - Z217 / Gris irisé n°3 Z218 / Noir irisé Z219 / Gris irisé AC109 -  Z480 / Ivoire AC113 - Z567 pour les roues / Gris foncé irisé AC106 - Z568 / Gris AC 110 - Z569

 

Gris irisé d'après guerre :

 

Ici 11BL de juillet 1946. La teinte n'est pas d'époque mais assez réussie.

 

Noir irisé, ici un modèle Export

 

Noir-irisé4611BL 1946 vraisemblablement en noir irisé Z219

 

1947-1951

Lorsque la voiture est noire, les roues sont Ivoire AC123

 

Ivoire1Avec flash
Ivoire2Sans flash
Ivoire3Sur voiture

 

1952 - 1957 :

En 2000, je me suis rapproché de Valentine Autocolor qui avait réalisé en 1977 un gros travail d'archivage (les teintes d'avant guerre ayant disparu). J'ai récupéré des photos des teintes exactes des Tractions d'après guerre. Pour un passionné d'histoire, ce sujet est un cauchemar : en effet, selon l'éclairage, les appareils photos sont incapables de restituer la réalité. Ne reste qu'à tenter un contraste : j'ai fait au mieux.

 

1) Dès le printemps 1952, les intérieurs changent avec encadrement de fenêtres plus couvrant (bombé) et de nouvelles teintes dans les gris-bleu en parfaite harmonie avec la gamme Gris ou Bleu des carrosseries.

 

TableaudebordTableau de bord d'origine avec volant accessoire (photo Geoffroy DvL)

 

  • Planche de bord : gris AC120 nommé "gris clair" mais qui est foncé et bleuté (correspond au "Gris Ciel Lourd" des DS).
  • Encadrements de fenêtres : gris AC121 (un gris pâle légèrement bleuté)

 

Ci-dessous, côte à côte pour que par contraste vous constatiez les différences : gris du tableau de bord, celui des encadrements de fenêtres et à droite le AC126 gris perle des carrosseries.

 

Tdb11Porte vide-poche en AC120/ nuancier DS
Tdb12Intérieur  :  AC120 / AC 121
Tdb13retComparatif AC120/AC121/AC126

 

Contraste entre le gris perle de la carrosserie et le gris des encadrements de fenêtres

 

2) La carrosserie peut prendre différentes teintes :

Deux tons de bleus : Bleu de nuit AC601 / Bleu d'Islande AC122 (+ un éphémère Bleu RAF sur 11C non représenté ici, photo à venir). Vous entendrez parler du "Bleu Nuit". Pour un tractionniste, la désignation exacte est "Bleu de nuit".

 

Bleu1Bleu d'Islande AC122 / Bleu de nuit AC601
Bleu2Avec flash
Bleu5Comparatif avec le Ivoire AC123

 

NB : si nous faisons confiance aux archives Valentine, le Bleu d'Islande AC122 est celui que nous présentons. Dans cette magnifique exposition de la Traction Universelle lors de ses 50 ans (lire ici), photo centrale, la teinte au centre nous est inconnue tandis que le Bleu RAF à droite ne nous semble pas être le bleu très soutenu de la Royal Air Force. Mais les appareils photo nous jouent des tours.

 

P5120025redAC601 Bleu de nuit
P5120026redGris Perle AC126 / Bleu ?? / Bleu RAF
P5120028redGris Bruyère AC131 / Gris Fumée AC124

 

Bleud\\\'Isl_11CCélèbre dépliant avec la 11C bleu d'Islande.

 

Le bleu RAF devrait être dans cette teinte :

 

BleuRAFExemple de Bleu RAF (photos à remplacer)

 

Afin de clarifier entre Bleu d'Islande et Bleu RAF, j'ai ouvert une enquête ici :

 

1953 : Bleu d'Islande et bleu RAF

 

Quatre tons de gris :

Gris Perle AC126 / Gris moyen (ou "souris") AC130 / Gris Bruyère AC131 (gris foncé légèrement violet) / Gris Fumée AC124 (gris très foncé presque noir). Ils sont présentés dans l'ordre de gauche à droite ci-dessous :

 

Gris1Aperçu du cauchemar : avec flash
Gris2AC126/130/131/124
Gris3Au soleil : surexposition

 

Ci-dessous : 11BL 1955 gris Perle (notez que le compartiment moteur est de la teinte de la carrosserie)

 

P8150504red

 

1957 :

Dernière année de production : les roues à flancs blancs

 

 

Teintes non conformes !

Le choix d'une teinte de carrosserie est délicat : coûteuse, elle va perdurer sur la voiture et en assurer son identité, la mettre en valeur ou pas d'où la nécessité d'être bien informé. Hélas le collectionneur se trouve confronté à cinq écueils :

  • la difficulté de retrouver la bonne teinte dans des composants chimiques modernes
  • l'obligation de disposer d'un élément d'origine pour en contretyper la teinte
  • éviter l'erreur de contretyper une teinte usée par l'âge et le soleil
  • la transmission de données erronées par d'autres collectionneurs
  • le goût souvent discutable des collectionneurs (guidé par celui non moins discutable du conjoint)

 

Quelques exemples :

Le rouge Delage de la 2CV Charleston trop clair ou le rouge Mac Cormick qui ne convient absolument pas pour les jantes Pilote.

 

1934 :

Sur 7A, 7C et 7S

 

   

 

1935-1937 :

Vanille-fraise et chocolat-orange (surtout la housse de roue orange !) :

 

   

L'arrière de la 11A 1935 (à droite) est remarquable...

 

1938-1942 :

 

Dommage... toutefois ce rouge se rapproche du rouge sang de la mythique 22.

 

Tableau de bord :

Ici une rare voiture à direction à droite mais le mouchetis posé sur le tableau de bord est pour le moins incongru. A droite nous sommes hélas bien loin de Citroën...

 

 

 

Les teintes de roues sont souvent erronées et à la fin on ne voit quelles. Ci-dessous une restauration de qualité mais les jantes jaune citron vif flashent. La teinte "Bouton d'Or" plus orangée présentée dans le Guide est plus discrète.

 

11BL noir et... jaune citron.

 

Années 40 et 50 :

Diverses teintes belles mais non conformes :

 

     

Photo 1, un bleu vert très proche existe en 1934. Photo 2, le bicolorisme est très demandé. La calandre devrait être peinte (le chrome fait chic, parait-il). Photo 3, la calandre se marie encore assez bien avec la teinte du capot en découpe foncé/clair. Photo 4, découpe clair/foncé en jaune canari audacieusement arrondi : une imitation de la pub Suze ?

 

 

A gauche : la calandre en noir ne se marie pas du tout avec les flancs ivoires puisqu'en discontinuité. Belle qualité de peinture mais choix esthétique discutable. A droite idem mais l'arrondi de peinture du capot est plus harmonieux.

 

Même si j'apprécie les voitures bien restaurées, voici mes préférées : les ratlook.

 

   

 

 

LES TISSUS :

 

Attention, les références de pages renvoient à l'édition de 2001.

 

1934

Page 97 A1 : sellerie de berline 7A, B, C, S de début 1934

Sellerie7B1934.jpg  Sellerie7B34-2.jpg  Tissu1934.jpg  PA030487red.jpg
Siège de marque FAURE, réglage de l'assise par réglette à trous et vis papillon. Tissu 1934 gris à rayures espacées de 19.6mm

 

Selleriecoupé7.jpg

Sellerie de coupé avec petit strapontin rabattable

 

Sellerie de 11A d'avant série (août-septembre 1934)

23a51e8c3da58eaab8d6c329b0936c054bf0dd7f.jpg  9038cbd26a69b0a4113fb36ef90d23864092a169.jpg
Sellerie capitonnée en velours, flamme de portière au dessin inversé (large en haut, étroit en bas), larges poches galbées, absence de poche de custode.

Absence de brassières (mais peut-être démontées). Accoudoirs et rideau de courtoisie.

Tableau de bord de couleur de la sellerie (teinte marron-chocolat au lait)

 

Sellerie de 11A 1934 berline et coupé (dès octobre 34).

   
Deux types de tissus : le velours (avec flamme étroite en haut et large en bas)...

 

Sellerie11A34tissu.jpg  Sellerie11A 04-35.jpg

...et une sorte de tissu peluche râpeuse (12/34 -> 15/04/35). Notez à droite l'absence de poche de custode sur la 6 glaces

 

Page 97 B1 : sellerie de berline 11AL 1934 en drap avec accoudoirs, vide poches et brassières (dès octobre 34)

   sellerie fin1934.jpg Sellerie11AL34pelucheligne.jpg
Configuration 11AL en tissu gris d'origine puis en tissu beige "peluche" (12/34 -> 15/04/35).

 

Store baissé. Le tissu 1934-1936 est de la taffetaline rosée (dixit le catalogue Citroën)

 

1935-début 36

Page 99 D : sellerie de 7C 1935 berline et coupé motif à trois bandes verticales (dès avril 1935).

 

Siège à barre chromée de marque TUBAUTO avec réglage d'assise.

     

Deux tissus : drap gris puis drap beige. Refabrication du tissu (l'échantillon gris n'a pas le bon motif. Il est agrafé juste pour donner la tonalité).

 

Sellerie de 11A berline. La rayure est plus discrète, plus fine que sur les 7.

Refabrication en tissu marron

 

1936-1937

Page 100 F : motif du drap pour berline 7C, un drap côtelé.

Sellerie7C 36-37 red.jpg

 

Page 100 G : motif du drap pour berline 11 et 11AL, un drap rugueux gris à fines rayures avec passe poil en simili vert olive.

Siège TUBAUTO avec réglage d'assise par manette et glissière et molette d'inclinaison.

Sellerie11A36-37 red.jpg   
A gauche refabrication du tissu pour 11A en marron. A droite en gris 1937 avec système d'inclinaison du dossier par molettes.

 

Page 101 J étiquette de référence peinture collée sur le bossage contre fort d'aile arrière :

 IMG_5927red.jpg

 

1938

Le tissu "fougère" (appelé par certains "Point de Hongrie") sur 11B 1938.

TissuPointdeHongrie red.jpg     SelleriePoint de Hongrie porte.jpg

1939 :

Sellerie de berline 15/6 1939 en velours "marron glacé", une configuration identique à celle des 22 mais ces dernières disposaient de velours marron, bleu, vert mastic et gris souris.

  Sellerie15 1939av.jpg  Sellerie15 1939ar.jpg
Velours gris taupe et marron.

 

Sellerie de roadster 15/6 1939 en cuir bordeaux

Selleriecab15 1939.jpg

Les boiseries de portes devraient être peintes pour finir l'auto...

 

1940 :

Ciel de toit rosé "à petit grain" sur 7

Tissu 1940 ret.jpg

Partie non exposée au soleil à gauche

 

1946-1947

Le tissu à damiers sur 11BL :

Sellerie_1946.jpg  PB230076ret.jpg

 

1948-1949

Cordonnier le plus mal chaussé, j'avais oublié le tissu beige-gris (gris jaunâtre ?) sur 11BL 1949 avec passepoil vert olive. Etonnantes voitures...

P1270134red.jpg P1270128red.jpg P1270131red.jpg

 

1950-07/1952 :

Le tissu rayé type "bagnard" :

Tissubagnard red.jpg

07/1952-1957 :

Le tissu rayé type "pyjama" :

Tissupyjama red.jpg  PB100057.JPG
Voiture de 1954.



02/03/2012
25 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 364 autres membres