Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

Tome 1 1934-1942 : additifs

Le Guide Traction tome 1    1934-1942

 

 

          

 

 2001 : 1ère édition                  2011 : 2ème édition

 

Voici en vrac de précieux compléments au Guide Traction tome 1. On ne peut pas tout mettre dans un livre : il faut bien souvent choisir ses priorités, un dessin ou une photo, accepter de faire l'impasse sur un sujet faute de pages suffisantes. Mon Guide fait 168 pages. J'avais assez de matière pour en faire 200. Voici en quelque sorte le tome 1 bis...

 

Reportez-vous à votre Guide pour les références et dates. En premier, je vous donne la page et en second le numéro d'ordre de la pièce détachée. Cliquez sur les photos pour agrandir

 

 

EVOLUTION

 

Page 75 n°3 coupe du chevron de calandre jusqu'en octobre 1935

 

Page 75 n°9 jonc chromé de capot (pour évent à deux volets)

 

Page 75 n°13 cardans Tracta (ci-dessous à gauche) puis Rzeppa à billes (au milieu) sous son manchon de cuir (à droite).

   

 

Page 76 n° 14b silentbloc moteur arrière (support demi-lune absent ici ; le silentbloc est cassé, on voit le caoutchouc)

 

Page 76 "n°21 bis"

En toute logique devait apparaitre ici le plan du circuit de freinage. Mais en trois volets, il aurait supposé un gros travail de découpage en plusieurs tableaux avec renvois. J'ai fait l'impasse faute de place. Voici ce plan que vous pouvez réintégrer virtuellement au n°21 bis :

 

Page 77 n°28, 28a et 28 b silencieux vertical sous l'aile avant droite sur les toutes premières 7A. Autant dire que c'est LA pièce rarissime...

(photo DP)

 

Page 77 n°30 pneumatiques Michelin Stop 140x40. Le Superconfort S (le 3ème) est le seul refabriqué aujourd'hui par Michelin (celui sans les 3 bandes zigzag centrales).

 

 

Page 78 n°40 amortisseurs Bogé Repusseau

 

Page 79 n° 43a, b, c : tiges de vitesse  (à gauche commande de pare brise incorrecte).

   

 

Page 81 n°50 bis. Ce numéro n'existe pas mais correspondrait aux roadsters 7A. Ici la commande de spider, une tirette qui permet de l'ouvrir de l'intérieur, valable pour tous les spiders garnis, c'est-à-dire munis d'une banquette (+ 2 places sur la carte grise). A droite spider d'origine sans poignée d'ouverture.

 

 

Page 81 n°50ter. Ce numéro n'existe pas. ll correspondrait à la visserie à tête fendue nickelée (notamment des encadrements de fenêtres)

 

Page 82 n°58 bouchon de remplissage d'huile sur cache culbuteur à partir du 1er septembre 1934 (gravé en noir mais je l'ai trouvé en bleu) :

 

Page 82 et 83 n°60, silencieux de carburateur Solex cône :

 

Page 83 n°62-III

Le 62 ter n'existe pas mais correspondrait au tableau de bord Jaeger blanc ivoire à lettrage noir à partir du 1er septembre 1934. Ci-dessous la montre mécanique 8 jours. Elle a existé en version électrique donc sans mention. Je l'avais sur ma voiture et je me suis demandé si ce n'était pas elle qui déchargeait ma batterie !

 

Page 83 n°62-IV

Le 62 quater n'existe pas mais correspondrait à la tige de vitesse à poire marron.

 

Page 83 n°67, détail du filtre à air dans la coque.

Photo 1 avec flèche rouge le boitier "été-hiver" et flèche bleue, le manchon métallique de joue d'aile qui amène l'air frais (très caractéristique de ces voitures).

Photo 2 : le filtre trompette n'est évidemment pas conforme. Notez le tube d'échappement ressoudé.

Photo 3 : le trou oblong du manchon d'air (sans le manchon) sur une 7C qui est, malgré son numéro de série, en réalité... une 11AL.

Photo 4 : le manchon vu du dessus avec son boulonnage sur la coque.

     

 

Page 84 n°71bis

Numéro qui n'existe pas mais correspondrait aux jantes 6 tocs à prise large sur 11A (ici sur pneu Kleber-Colombes 160x40)

 

Page 84 n°72-III

Le 72 ter n'existe pas mais correspondrait à la tige de vitesse avec poire verte marbrée sur 11A et 11AL (ici).

 

Page 84 n°75 nouveau mécanisme Jaeger d'ouverture de parebrise en zamak. A l'endroit de la flèche rouge, je l'ai parfois vu avec la mention "Jaeger", parfois sans.

 

 

Page 85 n°83bis, ce numéro correspondrait au boitier de direction à deux paliers. Comme on se pose souvent la question, j'ai indiqué les deux paliers. Le boitier à simple palier est plat en haut et seulement maintenu par un palier en bas. A droite démonté, avec son galet incliné.

 

 

Page 87 n°87 dispositif Ferodo anti-shimmy :

(photo D. Peter)

 

Page 89 n°109 bis, ce numéro correspondrait au graissage intermittent par le palier AR de l'arbre à cames entraînant la suppression du témoin d'huile au tableau de bord (car clignotait sans cesse).

 

Page 90 n°115 pneu Michelin Pilote.

Ici un 185x400 neuf (d'époque ?) vu à Citromobile Utrecht début mai 2008.

 

Page 91 n°115 bis. Ce numéro n'existe pas mais correspondrait au verrouillage des vitesses intégré dans le capot de la boite. Photo de gauche, à gauche, le capot avant février 1938 (j'ai indiqué mars dans le Guide pour simplifier) ne comporte pas de verrouillage mais un seul orifice d'axe. Voir aussi photo de droite avec flèche. Le haut du couvercle va vers l'avant de la voiture. A droite le capot avec verrouillage (la flèche bleue désigne le pointeau et son ressort) post février 1938. Sur les voitures, ce montage est visible par deux orifices à l'avant des boîtes de vitesses.

 

 

Page 93 n°I Train avant pré-stade à coupelles

 

Page 94 n°II Train avant à écrou de 11A. Ici le modèle fin 1934 vue de l'arrière. On remarque qu'il a été modifié après avril 1935 (c'est fréquent) par ajout de brides sur les demis bras et pose d'amortisseurs téléscopiques (flèche rouge). Normalement il devrait y avoir des amortisseurs à friction à l'avant dans le prolongement des barres de torsion (flèches bleues). Notez le boitier de direction à simple palier avec sa vis de réglage de jeu vertical (flèche verte).

 

 

Page 95 n°III et IV Train avant Stade 1bis à trois boulons 1935-début 36

 

Page 159 tableau des tubulures d'échappement. La 451831 tellement cherchée...

 

 

TEINTES ET SELLERIE : voir ici

 

 

TABLEAU DE BORD

 

Page 131 figure 16a (voir aussi page 79 n°45).

Voici l'exacte configuration d'une planche de bord de 7A 1934 :

 

Page 131 (ajout ; voir aussi page 80 n°52).

Configuration d'une planche de bord de 7B derniers modèles (sauf cadran central à indicateur sur fond noir) et toutes premières 7C. Le comodo à palettes est plus récent :

 

Page 131 (ajout ; voir aussi page 81 n°62). Exacte configuration d'une planche de bord de 7C de début 1935 (la manette d'avance est cachée par la molette d'ouverture de parebrise) :

 

 

ACCESSOIRES et CURIOSITES (pages 66 à 73) :

 

Tableau de bord 1934-35 : le comodo Arrêt Ville Route anglais et une pression d'huile inédite

   

 

Page 69 fig 8 : le limitateur de débattement Ersa (en cours de montage et monté)

  

 

Page 73 fig 18 : Le précieux et rare Bloc Vitesses de Robri 1936-1937 (notez la poire vert marbré en bout de tige de vitesse, ici une planche de bord de novembre 1934) qui verrouille le levier de vitesses en position AR. Inviolable à moins de le scier longuement.

   

 

L'Isobloc 1936 et le Flic 1938

 

 

Le Radioën, poste de Radio 1933-1934 montés sur Traction. Environ 5 recensés ?

 

Pour ces deux photos, droits réservés.

 

Nez de boîte de vitesse de diverses marques dont HB, vissés ou d'un seul tenant. A droite la marque DEJY. Ces embouts sont plus ou moins profonds selon le type de boîte.

 

 

Amortisseurs Houdaille type ATN sur Traction 7A 1934

  

 

Un bien curieux triangle supérieur fourchu.

 

Très rare accessoire censé affermir le train avant des Traction mais antédiluvien puisqu'à base de ressorts à lames : le système Caillat ici sur roadster.

 

 

Une triangulation Speed, me semble t-il d'origine. Il y a eu des refabrications. J'ai montré dans un article que ce système palliait une usure du train avant mais n'apportait rien en matière de tenue de route, durcissant plutôt qu'assouplissant.

photo DR

 

Diverses flèches de direction optionnelles, la dernière de marque Marchal :

   

 

Vroum. Pipe deux carbus dans cette 15/6 qui a voyagé jusqu'à nous...

 

 

Le cache calandre en toile de jute et thibaude, accessoire d'hiver indispensable de tout tractionniste. Ici un d'origine à fermeture Eclair et boutons pression.

 

Le bouchon de remplissage d'huile de la marque concurrente Yacco :

 

Pas faciles à trouver, à gauche, le Jantex, cerclage chromé : ici sur Peugeot 402 prise au salon de Reims en 2009 (voir mon Guide pour cet accessoire monté sur Traction). A droite les enjoliveurs de roue Pilote, petites plaques chromées qui se clipsent sur les ailettes de la jante (la teinte rouge ici est un peu plus claire que celle d'origine).

 

 

L'Audax

 

Le carburateur Zenith Stromberg EX22 de 1937 avec pompe de reprise, fonctionne très bien dans un bruit d'aspiration sifflante très agréable. Un défaut : il est très haut et son silencieux camembert frotte sous le capot d'où le petit caoutchouc rajouté non d'origine...

 

 

Les prises perpendiculaires de bougies de marque Autolux :

 

Le porte deux bobines. Lorsque la première est bouillante, on bascule sur la seconde... guère moins bouillante !

 

Un système de chauffage de marque "Er cho" par air chaud passant par le collecteur d'échappement (photo prêtée).

photo DR

 

Le Code 100 (antibrouillard). A gauche Code Marchal vu aux Tractionades 2005. A droite Code Guicherd identique au montage Lecot avec son arête caractéristique.

  Lecot1.JPG  Lecot3.JPG  PB010004.JPG

 

Les lanternes (veilleuses) sur les ailes avant, une disposition du Code de la route obligeant les véhicules à être visibles la nuit. Ici un modèle art déco, le plus beau selon moi. Je vais retrouver la marque.

 

 

Une lanterne Auteroche montée sur taxi familiale Traction 1934 :

 

 

GUIDE D'ACHAT page 119

Eléments de carrosserie :

 

Ma méthode pour repérer les bonnes ailes est la suivante. Se placer contre le pare-choc et regarder vers le bas la courbure des ailes. C'est le meilleur moyen de repérer les anomalies.

 

A gauche, un léger souci de montage et d'aile. Celle de droite est plus ancienne car plus plate dans la courbure autour de la grille de klaxon. La différence est cependant minime.

 

Ci-dessous : Houston on a un problème... Voyez-vous lequel ?

 

 

Voilà comment la méconnaissance de l'histoire de la Traction conduit à la détérioration de deux ailes 1er modèle qui sont évidemment sans grille. Dommage...

 

Bien examiner la coque. Sur cette voiture, les bas de caisse sont "loupés" :

 

 

Sur cette 1934, on a limé le sigle 11 de la culasse (cercle rouge) mais les emboutis de trous de bougies ne trompent pas : culasse d'après mi 1937 (flèches rouges).


Exerçons-nous sur quelques exemples de restaurations...

Exemple 1 :

Cette 11A 6 glaces 1935 a été à vendre 29500 euros sous le qualificatif "aussi rare qu'un cabriolet". Constatons les nombreux éléments à changer pour lui redonner son aspect d'origine :

 

Présence d'un circuit 12 volts : pourquoi sur une auto si "rare" ? Contradiction à soulever.

Calandre vraisemblablement de 15 (celle d'origine est peinte)

Ailes avant d'après guerre

Ailes arrières avec plaque et feux trop hauts

Sellerie avec tissu et finitions fantaisistes (motif de siège)

Capot de 1934 alors que la voiture est de fin 1935, tout début 1936 (malle ouvrante mais encore deux volets d'évent)

Phares plats au lieu de bombés (les pieds de phares sont à peindre)

Cache roue arrière récent

Nombreux Robris, ajouts et clignotants à enlever pour ceux qui aiment la pureté de cette ligne

et surtout moteur 11D qu'il faudra remplacer par une motorisation 1935-36.

 

... c'est-à-dire beaucoup de travail et d'argent à ajouter pour arriver à la notion de "rareté".

En conclusion, il y aura fatalement un déçu dans cette transaction : l'acheteur face aux commentaires prévisibles ou le vendeur face à une baisse de prix.

 

Exemple 2 :

Cette 7C 1936 à vendre sur Leboncoin à 17500 € me parait restaurée dans un esprit de perfection et dans une livrée marron tout à fait désirable. Une étude permettrait de confirmer l'authenticité de la teinte mais bravo pour les détails. Des photos de l'habitacle et du moteur seraient intéressantes. Les pieds de phares sont peints bien sûr.



25/02/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 317 autres membres