Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

Spécial : "Front" allemande 1935

 

Le but de cet article est de décrire les premiers modèles d'outre-rhin fabriqués par l'usine Citroën de Cologne et vendus sur le marché allemand. Ces voitures (pour l'instant deux survivantes à ma connaissance) revêtent une importance capitale dans l'histoire de la firme puisque produites pendant la période troublée - que je n'évoquerais pas ici - en Allemagne dans les années 1934-1935. Qu'André Citroën, de confession juive, réussisse à vendre ses voitures dans ce pays à cette époque me parait constituer un acte de résistance. Mais il s'agit là de considérations sur l'Histoire, éloignées d'une réalité plus simple : Citroën y avait une usine fondée en 1927, un réseau et une notoriété reconnus.

 

 

Je remercie Henri Vuillermoz qui m'a fait parvenir les clichés ci-dessous que je livre à votre insatiable curiosité. Auch für unsere deutschen Freude...

 

 

La 7 Front :

 

 

Les 7 à traction avant nées en France le 18 avril 1934 (première vendue le 3 mai) apparaissent un peu plus tard dans les autres pays. Ne disposant que de peu d'archives, j'en suis réduit aux suppositions. Je pense que la 7 est sortie en Allemagne à partir de septembre octobre 1934. Le modèle présenté ci-dessus comporte déjà les grilles dans les ailes et les gouttières rapportées de portes. La garde au sol élevée provient du stockage dans l'attente d'une restauration (mise sur chandelles).

 

Ces voitures diffèrent des modèles français par une foule de détails.

 

Les phares sont peints, avec verre bombé et de marque Bosch. Les pieds de phares sont spécifiques et peints. La calandre comporte un petit écusson émaillé "Moteur Flottant Citroën" qui est à lui seul un collector. Les chevrons semblent être plus récents.

 

Les feux arrières sont bombés et non plats. Qu'on n'oublie pas que tout ce qui était galbé était considéré comme plus moderne que du "plat" car plus difficile à produire et aérodynamique. La voiture est équipée de catadioptres additionnels. Notez la plaque D wie Deutschland centrale et le cache-roue de secours pour jante à 5 tocs.

 

Feu rouge bombé. A droite, autre type de feu possible.

 

Tandis que le pare-chocs avant est de cintrage spécial, la plaque est fixée en dessous. Le pare-choc arrière supporte la plaque arrière centrale (deux pattes sur coque pour les modèles français) laquelle sert de contre lame de renfort. Notez les butoirs de forme particulière.

 

 

La voiture est munie de flèches latérales encastrées ou posées entre la portière avant et le capot.

   

Flèches de direction encastrées ou posées.

 

On trouve aussi des poignées de portes différentes de la série française.

 

Passons à la mécanique et aux trains roulants :

Le train avant est conforme aux millésimes 1934 avec ses coupelles cache poussière fixées par circlips. Le boitier de direction est à simple palier alors qu'on est proche de la sortie du boitier deux paliers chez Citroën. Tandis que les amortisseurs à friction ont été supprimés (photo de gauche ci-dessous flèche rouge), ils sont remplacés par des amortisseurs hydrauliques allemands de marque Bogé montés de part et d'autre du berceau (flèche verte). La photo de droite présente des amortisseurs de même marque démontés, de plus gros volume d'huile, fixés à l'arrière.

   

Photo de droite : le numéro de série du train avant riveté sur le berceau (ici pris à l'envers).

 

A l'arrière, l'essieu avec roue à 5 tocs est conforme. La flèche rouge indique la fixation de l'amortisseur.

 

Photo de droite : le numéro de série de l'essieu arrière.

 

Le moteur est quasi conforme aux moteurs sortis en France à partir du salon, mis à part quelques détails : il est peint en noir, le bornier électrique est fixé sur le jambonneau, la mise à la masse se fait sur la pipe d'échappement.

   

A droite, le bouchon de remplissage d'huile certainement remplacé car il est en français et ce détail semble inconcevable sur une auto allemande.

 

Le bloc comporte le numéro 451622 référencé chez Citroën comme étant un bloc sorti de fonderie entre août et octobre 1934 avec une hauteur du repos de la chemise au plan du cylindre de 145mm (125mm ensuite) ici de deuxième série avec les emboutis de fixation de la suspension Lemaire. Ces blocs étaient prévus pour être standardisés avec celui de la 22...

Notez la date du 26/10/34.

 

Le radiateur comporte un faisceau spécifique en losange et non en nid d'abeilles, très certainement de provenance allemande pour favoriser la production de ce pays.

 

La boîte de vitesses semble de série française avec sa plaque d'identification rivetée et son bossage caractéristique.

 

Pour finir l'intérieur et la sellerie...

Notez : l'avance à l'allumage décalée, le bouton des clignotants, le silentbloc carré du moteur qui dépasse dans l'habitacle (2ème fixation Lemaire) et quelques commandes démontées au fil du temps (compteur, montre, comodo Arrêt-Ville-Route).

 

Plus luxueusement équipée que sa soeur française, la Front est pourvue d'une planche de bord peinte en faux bois comme l'ont été quelques 11A et 22CV.

Détail de la finition faux bois des encadrements de fenêtres (identique à la série)

 

Détail de l'intérieur : des housses recouvrent la sellerie d'origine. La teinte noire du tableau de bord nous fait penser à une finition postérieure à avril 35, c'est-à-dire à 3 bandes verticales  

 

Voici des photos d'une autre "Front" sans doute un peu plus récente aimablement communiquées par l'ami érudit Bertrand de Lamotte (et lui appartenant) :

Front av.JPG  Front.JPG  Front ar.JPG  Front feu ar D.JPG  Front roue AV D.JPG
Notez les flèches de direction, le feu AR spécial et la moulure d'aile AV (un renfort à l'issue d'une réparation ?). Par contre le motif de calandre a disparu.

Front radiateur nid abeille.JPG  Front détail nid d'abeille.JPG 
Compartiment moteur et radiateur à faisceau spécifique en losange

 

A noter que Bertrand, le premier, a traité le sujet dans l'excellente revue Traction Avant N°56 de décembre 2002.

 

A suivre la 11A Front, une pièce rarissime...



28/10/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 359 autres membres