Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

1953 : Bleu d'Islande et bleu RAF

Cet article fait lien avec le "Tome 1 1934-1942 : teintes et tissus " 

 

 

Bleu1Plaquette Valentine : Bleu AC122 d'Islande / Bleu de Nuit 601

 

 

Deux Bleus attrayants sont proposés au catalogue Citroën dans le milieu des années 50 (salon d'octobre 1953). M'intéressant à cette question, j'ai fouillé le sujet, soulevant certaines confusions.

 

 

I) BLEU D'ISLANDE :

 

Je dispose d'une plaquette Valentine AC122 Bleu d'Islande (voir ci-dessus à gauche) mais pas de la plaquette Bleu RAF. J'ai pris la résolution de douter de sa conformité à la teinte proposée par Citroën. Et voici pourquoi.

 

La Traction Universelle, grand club national, a exposé à deux reprises un panel des teintes rencontrées sur Traction, une première fois lors de ses 50 ans sur le circuit de Nevers Magny-Cours, une seconde fois à Automédon. Ces deux bleus ont été très admirés.

 

Mais voilà... le bleu d'Islande a été illustré avec deux voitures qui ne sont pas du tout de la même teinte.

 

Bleu1d\\\'Isl_15faux
Bleu2d\\\'Isl_11Bfaux

 

Si la 11B d'Automédon (à droite) possède un beau bleu légèrement violet, la Citroën 15 à gauche plus bleu pâle (ou "blue lagoon") est l'une des trois connues dans cette teinte. L'autre immatriculée 70 TJ 14 a fait l'objet d'un grand article dans Citropolis n°53. Sa teinte aurait été reproduite d'après un élément non exposé de sa carrosserie. Si je crois bien volontiers leurs propriétaires, ma démarche historique ne peut se satisfaire de voitures restaurées d'autant que le tableau de bord de cette 15 possédait cette teinte rajoutée sur le gris bleu AC120 d'origine (visible sur la page facebook consacrée à la restauration de cette auto) ce qui est illogique sauf s'il y a eu modification de teinte.

 

Voici une autre 11B restaurée dans cette teinte "blue lagoon" bien visible au soleil :

 

BleuRAF4

 

Mon ami Bertrand de Lamotte me confirme cette teinte grâce à un enjoliveur :

 

Bleud\\\'Isl_11B
 

Poursuivons par cette célèbre voiture. Chacun s'accorde à dire qu'elle est Bleu d'Islande. Sauf que par rapport au Bleu d'Islande clair ci-dessus, elle fait plutôt Bleu RAF !

 

Bleud\\\'Isl_11C

 

 

II) BLEU RAF :

 

Pour compliquer, à la suite d'échanges sympathiques, le propriétaire de la 11B "DS-628-AM" ci-dessus déclare que sa voiture est... bleu RAF. Elle a d'ailleurs été présentée sous cette étiquette.

 

Or le bleu RAF est lui aussi bien connu : c'est un bleu plus soutenu (moins émeraude). Voici une moto en bleu RAF :

 

BleuRAF1
BleuRAF2

 

Cette voiture exposée à Nevers est-elle vraiment bleu RAF ? Sur ce cliché personnel sans flash, il est permis d'en douter :

 

P5120026red

 

Sur ce cliché extrait du site de la Traction Universelle, un peu moins de doute sur ce bleu foncé plus proche de la réalité.

 

BleuRAF5

 

Entre ces deux voitures, celle de droite nous semble plus conforme au Bleu RAF anglais, celle de gauche étant Bleu d'Islande (?) :

 

Bleud\\\'Islande
BleuRAF3

 

Sans oublier la problématique des teintes passées au soleil qui débouchent sur des restaurations erronées.

Alors : Bleu RAF ou Bleu d'Islande ? Sans un coup de polish, cela va être difficile à dire..

 

BleudIslPhotos Denis Mitouard
Bleud\\\'Isl_11F

 

III) Confirmation des teintes :

 

Mais ce n'est pas fini... Une première trace du Bleu d'Islande est donnée par un nuancier publié dans le Grand Livre d'Olivier de Serres (pour la présente : édition de 1984 page 144). J'avais apposé les teintes Valentine à côté. Sauf problème de scanner chez l'éditeur, le AC122 Bleu d'Islande publié est bigrement gris...

 

P4062241red

 

Faisons un bond en 1999 où Fabien Sabatès nous présente les teintes 1953 dans son Citropolis n°15 page 70.

 

Après la photo d'une 15 familiale hollandaise en DM-12-32 présentée comme étant... en Bleu RAF alors qu'elle est plus proche de la 15 ci-dessus en Bleu d'Islande-bleu clair (si nous admettons cette teinte !), l'auteur nous présente un nuancier d'octobre 1953 et là ça colle ! (sauf pour le gris fumée certainement publié inversé avec le gris AC118 du dessous).

 

TeintesFS

 

J'ai corrigé l'article en inversant deux vignettes (le gris AC118 moyen des 2CV est bien connu) et ça va mieux :

 

TeintesFS3ret

 

Lorsqu'on prend la page 72 suivante et un autre nuancier, cela colle encore mieux !

(j'ai barré deux teintes réservées aux 2CV : AC118 et AC132).

Rappel : le AC120, absent sur ces photos, est pour les tableaux de bord.

 

TeintesFS4

 

Nous avons donc la preuve par deux nuanciers "1953" et "marque Soudée" de l'existence d'un Bleu AC122 qui est bien ce bleu foncé émeraude nommé Bleu d'Islande. Mais les nuanciers n'ont pas été présentés complets, les vignettes ayant été réorganisées. Rien ne permet de lier la référence AC122 à l'appellation "Bleu d'Islande". De plus j'ai dû corriger une erreur de vignette. Peut-on faire mieux du point de vue historique ?

 

A la lecture de ce post, un passionné du monde Citroën (virtuel et réel) fort connu sous le pseudonyme de "Doc Estipallas" décide d'apporter sa pierre qui, je dois le dire, est décisive.

 

Il possède en effet un nuancier Citroën pour Traction daté du printemps 1954 dont il m'envoie la photo (donc 4ème nuancier connu).

 

Teintes DEred
TeintesDE2red
TeintesDE3red

 

Sur la photo de droite, incontestablement le Bleu d'Islande est bien ce bleu foncé AC122 que votre oeil n'aura aucun mal à reconnaître.

 

 

Conclusion :

La teinte Bleu pâle, ainsi que le Bleu légèrement violet, présentés en tête d'article ne sont pas des Bleus d'Islande. Quelle est cette teinte ? Elle ressemble beaucoup au gris bleuté AC121 des enjoliveurs et des entourages de fenêtres et peut-être aussi d'une couche de peinture protectrice intérieure à certaines coques. Voici cette teinte extraite des archives Valentine : je vous laisse juge. CQFD, non ?

 

P4072274

 

La familiale de la brochure Citroën est bien Bleu d'Islande, de même que celle (teinte passée au soleil) de la familliale à restaurer ci-dessus.

 

Le Bleu RAF, quant à lui inconnu sur nuancier mais teinte connue, serait une autre teinte un peu moins émeraude et plus conforme à l'aviation anglaise.

 

Grâce à l'entraide citroëniste, se trouve résolue - car historiquement confirmée - une énigme de plus.

 

 

 

Vifs remerciements à Olivier "Doc Estipallas" : http://le-grenier-estipallas.blogspot.com/

 



06/04/2021
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 339 autres membres