Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

S'initier à la Traction

 

w453-421060-cd7bc90193f15b2beaa5225190e14859

 

 

Pour bien démarrer votre passion sur la Traction – ce rêve enfin réalisé - je vous propose cet article que bon nombre considèreront comme simpliste et que je considère comme essentiel au vu des nombreuses questions posées par les nouveaux arrivants* :

 

 

Avant l'achat de votre Traction :

Renseignez-vous sur le modèle qui vous plait

Renseignez-vous sur sa cote (de façon à ne pas avoir de mauvaises surprises)

Préparez un budget

3-5000€ me semble un minimum si vous avez des compétences

10-12.000€ me semble un minimum si vous êtes novice en mécanique (lire ici La valeur des choses )

Renseignez-vous sur un lieu de stockage et ses dimensions

Munissez-vous impérativement du Dictionnaire des Pièces Détachées ainsi que du Catalogue de Réparation. On trouve des reproductions pour quelques euros. A mon sens on n'achète pas une Traction sans rien connaitre à la mécanique (ou en la détestant) ou sans sens pratique. Une automobile ancienne s'use (parfois est déjà usée), nécessite que l'on mette le nez sous son capot. Lors de la première panne, il y a risque de déception de cet achat devenu immobile, affolement, démontage de tout et n'importe quoi, casse de pièces.

Quand on ne sait pas, on demande. Les réseaux sociaux et forums sont là pour çà (avec un minimum de courtoisie car ce n'est pas une station-service).

Pour l'esprit de la Collection et être encore plus passionné, lire Collectionner un véhicule ancien

 

 

Pendant l'achat

Vous pouvez relire le Guide d'Achat page 119 de mon ouvrage**. Les conseils qui datent de 20 ans sont toujours pertinents.

Tournez autour de la voiture en oubliant momentanément votre enthousiasme, en réalisant ce qui devra être fait pour pouvoir rouler et en évaluant ce que vous savez faire (ce qui déterminera le budget).

Au besoin, faites-vous accompagner par un tractionniste aguerri qui gardera la tête froide.

Pourquoi la tête froide ? Parce qu'arrivée dans votre garage, vous allez vous apercevoir tout à coup (voiture roulante) que : les pneus ne tiennent pas la pression ou que la voiture tire d'un côté au freinage ou que décidément la sellerie est à refaire ou que le moteur fuit quand même de l'huile ou qu'elle n'a pas "de pêche" à l'accélération ou que la peinture fait peau d'orange ou que les portes sont pleines de trous, etc. Et là le prix d'achat va vous paraître beaucoup moins sympathique. Il sera de moins en moins sympathique au fur et à mesure de l'achat de pièces...

 

 

Avant de rouler :

Moteur éteint, on fait sa check list :

Vérifiez les niveaux d'eau radiateur, d'huile moteur et de Lockheed de freins (grand oublié des contrôles : liquide ambré ou violet, en possédez-vous un bidon d'avance ?).

A quand remonte la dernière vidange d'huile ?

A quand remonte la dernière vidange de boîte de vitesses, grande oubliée des tractionnistes ?

On avait coutume d'inscrire la date des vidanges sur de petits cartons : j'encourage le retour de cette pratique.

Y a-t-il des fuites sous la voiture annonciatrices d'une panne ?

Les graissages ont-ils été faits : train avant, pompe à eau ?

Vérifiez la pression des pneus (que vous connaissez par cœur sinon à quoi bon être passionné ?)

Vos écrous (ou tocs) de roues sont-il bien serrés ?

Vérifiez les éclairages ampoules et feux Stop

Vérifiez que la courroie de ventilateur est bien tendue (2 cm de débattement)

On amorce le circuit d'essence grâce au levier de la pompe ce qui évite de fatiguer la batterie et de se plaindre ensuite que le 6V ne fonctionne pas.

 

Moteur allumé :

On vérifie que la courroie de ventilateur et dynamo tourne droite, c'est-à-dire que les poulies sont alignées sinon c'est usure rapide, rupture assurée et panne.

Fermez et/ou vérifiez que le capot est bien verrouillé.

Eventuellement jeter un œil sur la couleur des gaz d'échappement (blanc ou bleuté)

Le lot de bord contenant divers articles et outillage est-il complet ? Avez-vous la manivelle ?

 

 

Sur la route, la Traction est différente :

Hé non, il n'y a aucune assistance ni à la boite de vitesses, ni à la direction, pas d'ABS, pas de feux de recul, pas de GPS intégré. Vous ne venez pas à la Traction pour cela (sinon vous allez souffrir). Vous y venez parce que vous voulez retrouver un peu d'action personnelle, montrer ce dont vous êtes capables, faire de vos mains, apprendre à anticiper, à être prudent et à prendre votre temps.

 

 

Lorsque vous "mécaniquez" :

Munissez-vous impérativement du Dictionnaire des Pièces Détachées ainsi que du Catalogue de Réparation. Combien se lancent à l'aveuglette sans ces documents et détruisent leur auto ! Ces documents ont la chance d'exister ce qui ne sera pas le cas pour beaucoup d'autos des années 30 à 40.

Une chance pour vous, 95% des pièces existent. Certaines sont plus difficiles à trouver donc chères (premières années, 15/6, carrosseries spéciales, certains accessoires rares)

Soyez méthodique. La mécanique possède une logique simple.

Photographiez vos démontages et vos pièces afin de vous y retrouver et d'éviter interrogations et inversions.

Ne mélangez pas vos pièces, réservez leur des boîtes dédiées. Pas de fouillis.

Ne les perdez pas, respectez-les sinon vous devrez racheter des refabriquées qui n'ont pas la même qualité ou sont in-montables et vous vous plaindrez d'une perte d'argent.

Pas d'impatience ce qui évite de forcer et de casser.

Ne pas démonter salement au risque, par exemple, d'introduire une rondelle dans un cylindre.

Aucune pièce ne se démonte au marteau et au burin : il vous faut le bon outillage.

Anticipez de futurs démontages, orientez les fixations des colliers au mieux.

Ne démontez pas ce qui fonctionne !

Pour quelques éléments sur un premier dépannage lire Dépanner une Traction

 

 

Lors d'une restauration

Il est inutile de peindre le ventilateur en jaune ou rouge (ou certains boulons !). Nous ne sommes pas des gamins devant un jeu vidéo. Nous savons qu'un ventilateur qui tourne est dangereux et qu'il ne faut pas y mettre les mains. Une Traction n'étant pas un custom américain, on peint le ventilateur en vert comme le moteur.

Si la voiture sort de restauration, on ne roule pas sans capot pour la tester : le radiateur recule sous la force du vent et vient toucher les pales du ventilateur.

 

 

Vie sociale de cette passion

Je vous encourage à vous inscrire dans un club. Si possible un grand. Vous vous y ferez de solides amis, vous roulerez ensemble et ce club constituera pour vous comme une seconde famille. Je crois beaucoup à cette idée enthousiasmante d'oeuvrer pour une passion commune.

Et pour ceux qui n'y croient pas, jouez le jeu : faites comme si vous y croyiez !

Et quand vous aurez passé un bon moment autour d'une table ou d'un camping au milieu des Tractions, vous vous direz : quelle belle passion tout de même !

 

 

Défiez-vous des légendes urbaines

Vous entendrez aussi un certain nombre de bêtises :

- "une dynamo, ça ne charge pas". Si, ça charge : à condition d'être réparée ou entretenue (760.000 voitures produites ainsi).

- "le 6V, ça éclaire mal et c'est dangereux". C'est tout à fait faux : d'abord parce qu'un watt reste un watt en 6 ou 12V, ensuite tout dépend de l'état du circuit. Avec des paraboles réargentées, des fils électriques à la bonne dimension et de bonnes masses, je vous mets au défi de regarder la lumière d'un phare 6V en face.

- "la boîte de vitesses des Tractions est fragile". C'est faux : il faut la vidanger (parfois), savoir la régler et savoir la manier. Quand on manie à la volée comme une moderne ou que les réglages sont serrés à mort, il est évident que ça casse.

- vous entendrez peu que les Tractions freinent mal. Bien réglées, elles freinent fort et en ligne mais vous bloquerez les roues, c'est normal pas d'ABS donc attention.

- vous ne pouvez pas modifier votre véhicule au gré de votre fantaisie, lire  La Traction et la loi et Plaidoyer pour l'Origine

- ne mettez jamais un sparadrap sur une jambe de bois. Je veux dire par là : ne remplacez pas par du moderne un élément ancien que vous auriez pu réparer. Et quand il faut changer, ne tournez pas autour du pot : au lieu d'une solution bancale, un bricolage, changez pour la même pièce qui marche.

- on vous dira "ne t'embête pas avec toutes ces vieilleries, met du matériel moderne". Où est le plaisir de rouler dans une auto ancienne devenue aussi moderne qu'une Clio ? Proposer une solution moderne, c'est avouer sa non maîtrise de ces mécanismes simples. Or nous sommes là pour en apprendre plus sur le passé. Un rupteur : deux vis à régler tandis qu'un boitier électronique, essayez donc de régler quoi que ce soit ! Si c'est juste pour tourner la clef et rouler, inutile de choisir une Traction, une Clio fera l'affaire (et inutile de la connaître). La connaissance mécanique de votre Traction fera votre différence et votre compétence. Cela s'apprend et lorsqu'on sait faire, c'est très gratifiant***.

- une Traction est bien conçue. Combien de propriétaires confondent usure et conception ? Ce n'est pas parce que c'est usé que c'est mal conçu. Ca a juste 60 ans d'âge ! A quoi sert de choisir une ancienne si c'est pour lui reprocher son ancienneté ? Une Traction n'est pas vivante, elle ne se régénère pas toute seule. C'est le moment de découvrir que vous avez un cerveau...

 

 

Dans une époque où on veut vous priver de votre volonté autonome (voitures automatiques), de vous noyer de confort (avec de nombreuses  assistances), de vous enlever vos compétences (par des véhicules technologiquement irréparables par vous), finalement de vous considérer comme des emprunteurs (voiture réduite à une mensualité), la Traction vous permettra de retrouver une authenticité. Elle est ce que "le feu de camp est au radiateur électrique".

Radiateur électrique : payer et un bouton. Aucune compétence requise.

Feu de camp : aller chercher du bois, le couper, le disposer, savoir l'allumer et l'entretenir.

 

En l'abordant sereinement, la Traction ne peut que vous donner satisfaction.

 

 

Cet article sera complété au fur et à mesure

 

* et cela fera un rappel pour les anciens en luttant contre la force de l'habitude qui fait qu'au bout de 15 ans de vie commune, on ne regarde plus rien !

** Guide de la Traction tome 1 chez ETAI éditions 2001 et 2011

*** J'y parviens sans être mécanicien. Je pense que vous pouvez faire comme moi.



10/05/2021
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 339 autres membres