Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

Le rédacteur

Jérome portrait traction3retred.jpg

Photo : C. Maze

 

Le rédacteur de ce blog est à la fois passionné d'art et de technique. L'un ne va sans l'autre et vice versa. 

 

L'art contemporain se retrouve dans le dessin de certaines pièces mécaniques aussi belles qu'efficaces, de même que la technique est source d'inspiration en art. Ceci est particulièrement visible dans les années vingt et trente, sa période de prédilection, et plus particulièrement en matière automobile.

 

La Citroën à traction avant, à la technologie différente et fluide, continue de le passionner depuis 1984. Cinquante ans plus tôt, la construction était encore mi-industrielle, mi-artisanale. 

 

L'auteur aime le travail bien fait, le savoir-faire, la vérité historique, l'authenticité du patrimoine mais aussi la vraie modernité (celle délivrée de l'effet de mode), débattre de sujets de société, voyager, découvrir autrui. Il s'instruit en lisant et bâtit en écrivant.

 

Depuis 1997, il rédige des articles historiques ou techniques sur la Traction Avant dans la presse spécialisée Citroën ou généraliste (magazines, revues de clubs, journaux nationaux), participe sur Internet et anime des conférences et est l'auteur du Guide Traction 1934-1942 aux éditions ETAI sorti en 2001, réédité en 2011.

 

A été le 1er vice-président des Belles Champenoises d’Epoque et co-organisateur de 1994 à 2000 du Salon de Reims, est membre ou soutien d’associations de véhicules anciens depuis 1988. A créé, administré une Compagnie de théâtre amateur, a joué ou mis en scène de 1999 à 2009 (et rejoue lorsque l'occasion se présente), une activité qui lui a permis de s'intéresser à la création de décor.

 

Ce blog ouvert en février 2012 recueille 15.000 visites annuelles.


Vous pouvez le joindre sur : jerome.collignon@hotmail.fr

 

Divers :

Le patronyme Collignon, d'origine lorraine, est un dérivé du prénom Nicolas qui a donné le diminutif Colas, Colin, Colinet (petit Colin), Colignon avec un ou deux L.

 

Des recherches généalogiques nous ont permis de remonter jusqu'au grand-père de l'arrière grand-père de mon arrière grand-père, 100 ans avant la révolution : Jean Collignon (né en 1685).

 

Son fils Jean-Baptiste a donné naissance à Nicolas Ponce qui était tisserand. L'écriture n'est pas très éloignée de ce métier : ne dit-on pas la trame d'un texte ? Nicolas Ponce avait une soeur. Elle se maria à un M. Bara qui avait lui-même une soeur laquelle devint l'épouse de Nicolas Ponce ! Les époux Bara donneront naissance au futur évêque Jean Honoré Bara. Vinrent ensuite Guillaume Collignon, maître d'école puis un Jean-Baptiste cultivateur, etc.

 

 



18/02/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 360 autres membres