Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

Rédaction d'articles dans la presse

Depuis 1997, depuis 20 ans, j'écris dans la presse spécialisée Citroën. Cette rubrique a pour but d'apporter des compléments ou correctifs de mes articles, c'est-à-dire les coulisses. Les derniers articles parus sont désormais remontés en première position. La liste exhaustive des parutions se trouve ici.

 

****************************************************************************************************

Revue TRACTION AVANT (1997 - 2007) :

Membre de la Traction Universelle en 1997, ayant déjà écrit dans une revue de club, tout me prédispose à intervenir dans la revue "Traction Avant" dès le n°36. S’ensuit la création de la rubrique Antibrouillard destinée à jeter un coup de projecteur sur des archives sous-exploitées ou aux légendes erronées depuis 1970. J'évoque les teintes de peinture, la 22CV, le tractionniste, le Code de la Route, l'E85 soit dix belles années d'écriture.

 

 

Les raisons de l’arrêt de ma collaboration sont multiples : un calibrage des articles trop contraignant, l'illustration par des photos que je n'ai pas choisies et pas toujours heureuses, la parution de publi-reportages qui s'éloignent selon moi de l'objet social. La revue promeut des transformations en boîte 4 et freins à disques, fait paraître un de mes mails sans mon autorisation et entretient un début de polémique stérile au sujet de la vente de ma voiture. J’ai eu le malheur d’expliquer mes raisons (développement d'énergies nouvelles, coût de restauration et cotes qui flambent) et cela a semblé insupportable à certains… Après 26 interventions et un dernier article sur l’E85 (inachevé) dans le n°76 d’avril 2008, je décide d’arrêter. C’est un loisir, pas un pensum, la confiance n'est plus là et je crois à la richesse du débat.

 

************************************************************************************************* 

CITROPOLIS (1998 - 2008) :

Après l'achat de ma Traction, je contacte Fabien Sabatès, rédacteur en chef. Je sais qu'il a créé 3 numéros de "Javel", 15 numéros de "Citroën Revue" et a été le premier archiviste de La Traction Universelle. Vers la fin des années 90, Citropolis est la seule revue française. Je lui propose un article sur ma voiture et pour cela négocie le cadre idyllique de l'Orangerie de Moët et Chandon à Epernay. Je fais la connaissance de Fabien dont l'excentricité est plaisante : il débarque en short fleuri dans l'univers feutré et luxueux du champagne. La grande maison champenoise accède à sa demande en offrant un dégustation gratuite et deux cartons de 6 bouteilles en échange d'une présentation publicitaire. Page 31 du n°10, sur le plateau nos 5 coupes : Fabien, Laurent Bourgeno photographe, le sommelier, un représentant de Moët et votre serviteur. Puis nous prenons la route pour des photos en mouvement. Comme toujours avec le surprenant Fabien, ma 11AL ne sera pas en vedette de couverture du n°10 : il lui préfèrera une 2CV électrique. Une petite erreur s'est glissée page 30 dans les "Points communs" : les amortisseurs arrières étaient des Bogé-Repusseau d'origine (et non des Spicer apparus après avril 1935).

 

Cette collaboration aura plusieurs ramifications. Généreusement Fabien me prêtera ses archives pour la rédaction de mon Guide et en retour je lui fournirai des textes pour sa revue (n°22, 25, 49, 51, 58, 68 et 69 avec une participation au n°50). De son côté, Moët et Chandon interviendra encore dans la présentation de ma 11AL à Rétromobile en prêtant du matériel. La photo de ma 11AL dans l'Orangerie prévue pour la première édition de mon Guide servira finalement pour la réédition de 2011.

 

     

Couvertures de quelques numéros auxquels j'ai collaboré.

 

Mes articles n'échappent pas aux retouches désopilantes de Fabien à mon grand désappointement (cf. article sur Rosalie VII). J'apprécie que l'on respecte mon travail parce que j'y passe du temps. L'article sur André Citroën qu'il a emprunté un peu vite au site internet ouvert avec Guy Loos clôturera selon moi notre collaboration, en espérant avoir suffisamment fait pour la notoriété de cette revue. Même si avec Fabien nous n'avons pas toujours été d'accord sur telle ou telle archive, nos contacts ont toujours été excellents et je reconnais son très grand apport au monde Citroën en matière de rédaction d'articles et d'ouvrages. Citropolis ne parait plus depuis fin 2011.

 

************************************************************************************************* 

 

CITROPASSION (2003 - 2004) :

Dominique Bellière se retrouve être le rédacteur en chef d'une nouvelle revue du groupe Hommell qui démarre en avril 2003 : Citropassion. Je propose ma collaboration. Pour la première fois, je suis payé pour mon travail. Je participe aux numéros 1, 2 et 8. Dans ce dernier, je propose un article sur le pont élévateur Maxime Citroën grâce à l'aimable prêt d'archives de mon ami Emmanuel, le même passionné qui m'a prêté sa 7C pour le DVD sur la Traction... Pour le numéro 9 (ou 10) je propose un reportage sur la manifestation Citromobile d'Utrecht de 2004. Je prends la route, fais de nombreuses photos, commande mes tirages qui arrivent avec deux jours de retard. Pour ce motif, mon article est refusé et je ne serai jamais remboursé de mes frais. J'apprends qu'un autre correspondant a été chargé de ce reportage. Ma collaboration s'arrête là. Dominique préfère travailler avec Olivier de Serres qui fournit la majeure partie des articles. La revue finit par disparaitre en janvier 2006 au bout de 18 numéros... Elle a changé de nom et de ligne éditoriale.

 

 

*************************************************************************************************

 

CITROSCOPIE Magazine (2006 - 2012) :

Désormais le plus ancien magazine 100% de Citroën et Panhard auquel je collabore depuis 2006. J'apprécie son sérieux et sa précision, mes textes ne sont pas retouchés, je fournis légendes, photos et peux participer à la mise en page. J'essaie que chaque article soit un collector que le passionné conserve pour s'y référer.

L'intégrale des 27 premiers numéros : une mine d'or !

 

CITROSCOPIE N°11

Traction 11AL 1934

L'adieu aux armes... mais sans larmes

 

Quinze jours après la séance de photos, je vendais ma voiture. Rien ne transparait dans mon article et pourtant... de nombreux sentiments se bousculent. L'urgence d'écrire avant de voir partir cette voiture qui m'a accompagné pendant 10 ans, le souhait de la faire connaître à nouveau après un article paru en 1998, lui rendre un dernier hommage dans ces 9 pages, boucler la boucle et démarrer avec Citroscopie, une réorientation de ma passion. Tout cela dans un lieu mythique, l'ancien circuit de Gueux et ses tribunes en cours de restauration.

 

CITROSCOPIE N°13

La dernière Traction

Archive Automobiles Citroën avec autorisation. A droite photo de l'auteur.

 

Grâce aux souvenirs de Monsieur HIC, j'ai pu rédiger cet article. Hélas à quelques jours près je n'ai pu incorporer sa photo prise lors d'une balade en Traction. Voici une anecdote émouvante à 50 ans d'intervalle :

Photo de gauche : nous sommes le 25 juillet 1957, la dernière Traction sort de chaînes. On improvise une petite cérémonie. Ont été choisis au volant, le plus vieil ouvrier de l'usine, à ses côtés le plus jeune, Monsieur HIC vient d'avoir 18 ans, trop timide, ne peut regarder l'objectif du photographe et accepte seulement de s'accouder à la portière. Le bouquet de fleurs est alors accroché à l'essuie-glaces.

 

Photo de droite : automne 2007, cinquante ans après, Monsieur HIC fait exactement le geste qu'on lui a demandé en juillet 1957. C'est lui qui devait tenir le bouquet de fleurs et poser pour la postérité symbolisant la jeunesse française au travail chez Citroën... 

 

CITROSCOPIE N°14

Un dépliant inédit sur la Citroën 22

 

Dans ce numéro, j’ai rédigé un article sur une archive inédite à partir de laquelle j’ai pu extrapoler un dépliant inconnu consacré à la mythique Citroën 22CV. Pour illustrer l’article, j’ai fait réaliser par une infographiste un dessin inédit de ce dépliant. Un an après, en novembre 2009, des adhérents de la section Rhodanie de la Traction Universelle font appel à un éditeur de BD pour commercialiser un hors série consacrée à la Citroën 22. Pour sa couverture, le dessinateur réutilise alors mon dessin pourtant dûment copyrighté dans la marge (cf. ci-dessus). Au salon Epoqu'auto de Lyon, quelle déception de découvrir cela ! Je proteste vivement. Au mépris de la propriété intellectuelle, je suis insulté et déclaré persona non grata par l'initiateur du projet. L'association cautionnant cette attitude, je décide de ne pas ré-adhérer après 12 ans de fidélité. J'aurais volontiers donné mon autorisation... si on me l'avait demandée. Comme partout, le monde de la voiture ancienne n’est pas tout rose et il faut parfois se battre contre son loisir. L'archive que j'ai trouvée, qui existait depuis plus de 70 ans (mais qui demandait un peu de recherche pour être révélée) a été reprise ensuite par d'autres auteurs. 

 

CITROSCOPIE N°17

Berline 7A

 

J'ai la chance d'être invité par la revue pour deux articles et l'éditorial. J'en profite pour délivrer deux articles inédits, l'un sur Sensaud de Lavaud et la Turbine qui devait équiper la Traction à sa sortie ainsi qu'une étude esthétique sur cette voiture. J'étais un peu lassé de lire que la Traction possède des lignes harmonieuses ou équilibrées ou symétriques... La séance de photos avec Philippe P. et sa 7A reste un grand moment de magie et d'art.

 

CITROSCOPIE N°20

Roadster 15/6

 

Article rédigé en collaboration avec l’ami Antoine Demetz, grand spécialiste Citroën, très au fait de la période Michelin. Il a été précédé d’une séance de prise de vues avec Gilles B. propriétaire de cette pièce historique dans la région lyonnaise et cela restera un grand souvenir, même si je ne suis monté à bord que quelques minutes. Je revois le regretté Roger Guyot conduire d’une main sûre sa BX 16S à des vitesses prohibées. Merci à Régis pour les prises de vues et à l’accueil dans le restaurant hôtel dont l'enseigne orne ces pages ! La loi de Murphy s'applique aussi aux auteurs. C'est après avoir écrit un article que l'on trouve l'archive qui manquait. J'ai récupéré la photo ci-dessus sur un forum (merci à Traction33) : précisément le modèle de radio monté à l'origine dans le roadster 15/6 avec ampli et sélecteur séparés.

 

CITROSCOPIE N°22

Essais de la Citroën 22CV

 

La découverte d'archives inédites m'a permis de compléter l'étude d'une photo révélée à Rétromobile en février 2004. Pour tout dire, je n'arrivais pas à obtenir cette photo et les coordonnées de son propriétaire, gardées jalousement. Le destin a voulu que je tombe miraculeusement (et professionnellement) sur les coordonnées d'un M. Hilsum demeurant en région parisienne auquel j'ai posé la question (sans grand espoir) : y a t-il dans votre famille un M. Hilsum ayant travaillé chez Citroën dans les années Trente ? Oui, il s'agit d'un oncle décédé, me fut-il répondu. A partir de là, je déroulais mon fil d'Ariane, obtenais des coordonnées, l'autorisation de publication suivait dans la foulée (nous fîmes un heureux !) et je pouvais enfin rendre hommage au travail de cet essayeur maison.

 

Courrier des lecteurs

"Je viens de recevoir les 3 exemplaires de Citroscopie et je t'en remercie vivement ! L'article sur la 22 est vraiment très très intéressant !!!

Je fais quand-même une remarque sur la légende avec la photo du cabriolet 22: "il semble définitivement installé". Je ne pense pas :

A) "le panonceau ayant fixé au sol". Ci joint je t'envoie le panonceau de la 22 (pas du cabriolet, mais de la berline) et là on voit clairement le système de fixation: il est suspendu sur le pare-chocs et probablement la ficelle élastique de la pancarte était mal collée et touche quasiment le sol ;

B) sur la vue générale à l'ouverture du salon on voit bien que le moteur V8 est mis quasiment devant le cabriolet et pas à côté (OK, le moteur était déplacé après) ;

C) sur ta photo on voit que le cabriolet est mis le long du côté de la plateforme, pendant que sur la vue générale, c'est bien différent."

 

Nico Michon (Belgique)

 

CITROSCOPIE N°26  

Construction des Usines de Javel 1933

Le matériel de projection Citroën et les bobines, objet de l'article.

 

Dans un clin d'oeil, j'ai voulu répondre à la parution du film Autopolis dans une revue concurrente. Suite à mon article "Autopolis" sur le site www.tractionavant1934.com j'étais en contact avec le détenteur des droits de Léon Poirier qui avait bon espoir de retrouver la bobine mais hélas nos échanges se sont arrêtés. J'aurais aimé pouvoir expliquer ce film qui, une fois encore, a été survolé dans la presse. Je me suis rattrapé, je l'espère, avec la reconstruction de Javel qui m'a demandé un peu de travail de vérification des données du chantier. Un défaut de scanner donne un tramage épouvantable sur certaines photos. La photo en médaillon page 25 est une de mes idées, je voulais absolument que l'on voit l'évolution entre l'ancien et le nouveau style du porche principal.

 

Courrier des lecteurs :

"Merci pour l'exemplaire de Citroscopie et ton magnifique article que j'ai enfin eu le temps de déguster à la mesure de sa qualité. Sais-tu que les pieux Franki utilisés sont une technique développée par Edgard Frankignoul, liégeois ? Les ingénieurs belges ne sont pas si mauvais, la technique des "murs emboués" est aussi nationale, et c'est la seule qui a permis de construire le métro et autres tunnels à Bruxelles dans le sol marécageux... Un petit lien intéressant au sujet de ces techniques (pieux Franki et murs emboués ou parois moulées) :
http://www.franki-geotechnics.be/page.asp?id=338&langue=FR

Une autre technique fort intéressante est celle du "Stross", qui permet de construire des niveaux inférieurs dans un terrain marécageux, tout en équilibrant la pression hydrostatique par la construction simultanée des niveaux en surface... La banque Morgan près de la place de l'Yser à Bruxelles a été construite suivant ce principe."

Gérard Van Goolen (Belgique)

 

CITROSCOPIE N°27

L’inauguration de Javel en octobre 1933.

 

L’un des articles les plus difficiles à rédiger (avec celui sur le cabriolet 15/6) mais aussi le plus passionnant. D’abord bien sûr le comptage délicieux des 6338 convives du banquet, la vérification des informations, la mise en page de l’article avec mon idée de reporter la carte de visite en surimpression sur la dernière illustration. Au fait, voici une photo du microsillon en question.

 

CITROSCOPIE N°28

Le nouveau bureau de M. Citroën.

 

Après la construction et l'inauguration, il était logique que je m'intéresse à l'aménagement intérieur de l'usine. Disposant d'archives inédites, je présente dans cet article des documents jamais publiés sur les plans et la décoration du bureau du Patron en y ajoutant quelques références artistiques de cette période des années 30 que j'affectionne. Dommage qu'une faute de frappe vienne gâcher la couverture et qu'un des documents soit encore victime du syndrome de la trame. Décevant... mais qui puis-je ?

 

CITROSCOPIE N°40

Le moteur V8 de la 22CV

 P2280185ret.jpg

 

Reprenant ma collaboration mais de façon plus épisodique, j'explique dans cet article pourquoi le moteur 8 cylindres en V de Citroën n'a pas pu selon moi être produit en série. Je vous donne ci-dessus un indice de joint qui aurait pu être imaginé, difficilement réalisable en série.

 

CITROSCOPIE N°42

Dans une grande étude assez difficile à mener, je reviens sur l'histoire du système traction avant de 1894 à 1934. Comme vous le constaterez le monde de l'Automobile est à cette époque une grande famille, chacun prenant exemple sur l'autre sauf un : Citroën. Ce numéro inaugure une nouvelle maquette de couverture que je trouve plus moderne.

PB080058red.jpg

CITROSCOPIE N°43
En 3 pages, j'évoque dans ce numéro les coupés de ville Traction qui auraient dû être produits en série, de rares autos, dont on ne connait aucune survivante. Encore de l'inédit...

PB080059red.jpg

CITROSCOPIE N°48
L'année 2015 devait être mon année sabbatique avec la presse. D'abord parce qu'écrire nécessite de se ressourcer. Je consacre mon temps à relire les auteurs du XXème siècle dont Camus (qui a roulé dans une 11BL 1955 qu'il appelait Pénélope, vendue en 2007). Et puis 2015 est l'année de la DS. Mais c'était sans compter sur l'actualité. Citroscopie Magazine souhaitant commémorer les 80 ans du décès d'André Citroën m'a sollicité. J'ai accepté de fournir un texte sans archive. Les photos que je n'ai pas choisies pour cette fois, devraient provenir pour la plupart de la collection d'André de Saint Sauveur, petit-fils du Patron. Le thème fixé par la rédaction : l'oeuvre industrielle du constructeur.

 

CITROSCOPIE n°52

Dans ce numéro, le rédacteur en chef a souhaité que je ré-étudie le sujet des phares encastrés de la 22 et rédige un article complet. Et par chance en examinant les archives, j'ai encore trouvé de l'inédit "lumineux"... 

 

 

*************************************************************************************************

 

CHEVRONNES Magazine N°3

P6300231red.jpg

 

En mars-avril 2014, première collaboration avec ce nouveau magazine qui apporte une touche de modernité en s'intéressant aux youngtimers. Je serai là pour intervenir sur des périodes plus anciennes. Le temps passe et certaines périodes d'Automobiles Citroën, notamment avant la guerre, s'éloignent inexorablement devenant "préhistoriques" aux yeux des nouveaux passionnés de CX, BX ou AX. Sur cinq pages, j'évoque la collaboration entre Budd et Citroën, expliquant que la Traction est franco-américaine. Ce travail qui est un résumé d'une conférence donnée à Montceau les Mines fera des émules. Le sujet est désormais évoqué dans les discours sur Citroën ou dans les revues de club.

 

CHEVRONNES Magazine N°4

P6300234red.jpg

 

Dans ce numéro, je revisite la genèse de la Traction avec des inédits 13 ans après celle parue dans mon Guide. J'insiste sur les principes fondateurs de la Traction Citroën : légèreté, solidité, souplesse et économie.

 

CHEVRONNES Magazine N°6

PB080057red.jpg

 

Je n'ai rien écrit dans le n°5, le rythme serait un peu trop soutenu pour ma passion. Dans ce numéro 6, je vous ai concocté un article inédit depuis 1975. Cinq ans de recherche sur un ingénieur extraordinaire que tous les auteurs ont laissé dans l'oubli - et c'est bien dommage - vu son apport à l'automobile et à Citroën en particulier : Georges Broulhiet.

 

CHEVRONNES Magazine N°7

Article douloureux et difficile à rédiger puisque traitant de la liquidation Citroën de fin 1934 vécue presque jour après jour. Quels étaient les sentiments du Patron ? Trahison, fatigue, énergie du désespoir ? Sans trop accabler mon lecteur de chiffres indigestes, je suis resté le plus neutre possible en résumant et organisant les articles de presse d'époque. Certains n'étaient pas tendres... Ici encore de l'inédit sous cette forme, depuis bien longtemps. Spécialement pour vous et pour ce (triste) 80ème anniversaire qui va de pair avec celui de la Traction.

 

CHEVRONNES Magazine n°16
L'année 2016 commence par la parution d'un article sur La Petite Rosalie des records qui a bouleversé le monde automobile en 1933. L'occasion de revenir sur une période phare de la firme aux chevrons avant la Traction Avant.
 

CHEVRONNES Magazine n°18
La rubrique "Revue de Détail" sera consacrée à ma modeste 11BL 1949 avec tous les détails spécifiques à ce millésime dont les options d'époque. Je ne suis responsable ni du choix des photos (judicieux) ni des commentaires. J'ai juste fourni l'auto et le chauffeur.

 

 

Les couvertures des numéros sont diffusées avec l'aimable autorisation des maisons d'édition (reproduction interdite).



19/06/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 359 autres membres