Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

Panhard Dynamic : par le petit bout de la lorgnette

Revenir sur quelques détails : tel est le but de cette rubrique.

 

 

 

 

********************************

 

 

ArchIMG20220426104540
ArchIMLG-PLDyn6

 

Comme vous le savez, j'aime faire parler les archives, essayer de comprendre la logique de l'époque.

 

Je reviens sur la magnifique photo publiée p87 du Hors-Série Panhard par Bernard Vermeylen* qui montre une coque suspendue. S'il me le permet, j'ajouterais : les photos semblent plutôt avoir été prises courant 1936, on voit que la Dynamic au fond comporte des glaces panoramiques basses qui disparaissent à partir d'octobre 1936 (date non précise car les coques sont ferrées d'avance). Toute la partie mécanique n'est pas encore installée : direction centrale et bloc moteur mais l'exhausteur et son circuit d'essence sont bien là. La coque moyennement brillante (pas en acier brut) semble apprêtée ou dans une teinte mate non lustrée.

 

Caoutchoucs et sellerie sont posés, le tissu de contre porte semble sous papier protecteur car un peu trop froissé. Les essuies-glaces sont montés, les serrures de malle, cerclage de roue de secours et logo décoratif ainsi que les logos ailés de portières, toutes les poignées d'ouverture externes et internes mais pas encore les poignées de bandeaux de portes (vissées). Quelques éléments manquent encore : la calandre (c'est normal pour passer le moteur), les phares (en réalité la partie électrique qui est externe), les flammes de capot (pour éviter de les détériorer, emboutis percés), les feux d'ailes, les baguettes alu + caoutchoucs des marchepieds (trous non percés ce qui confirmerait un apprêt… étonnant vu le niveau d'avancement, baguettes alu notamment) ainsi que la fleur de lys qui joint les deux ailes. Les plaques arrières n'ont pas encore reçu leurs barrettes porte-ampoules mais on dirait que les trous sont percés et il restera à poser la teinte argentée qui reflètera la lumière idéalement.

 

Les coques en arrière-plan sont hissées par palan roulant à hauteur d'homme pour permettre ou la fixation du pont arrière ou du circuit électrique qui court sous la voiture. Et c'est ce qui va arriver à la voiture photographiée à mi-hauteur que nous venons d'étudier…

 

 

********************************

 

 

Voici un inédit, un dessin de Marcel Chauveau daté de 1943 qui était en vente sur ebay en novembre 2022 représentant une évolution du coach Major 4 glaces. Trop déformé à mon goût, je n'en ai pas fait l'acquisition.

 

DPLChauveau

 

 

 

********************************

 

 

Extraordinaire document fourni par Thierry Lacombe, le sympathique organisateur des 100 ans de Citroën à Moulins qui mène un gros travail d'archivage sur sa ville. Ce document inédit présente une 6 glaces sur base de châssis de Panhard X73 reconnaissable à ses roues à rayons massifs, aménagée avec des éléments de Dynamic. Les transformations sont nombreuses et prouvent la qualité des réalisations de la Carrosserie H. Crouzier. Listons-les :

 

  • Les portes sans moulures à charnières intégrées et coins arrondis semblent provenir d'une coque de Dynamic. En effet la X73 possède une moulure de ligne de caisse et les portes sont plus rapprochées.
  • La caisse très arrondie au sommet semble également provenir de la Dynamic mais l'on a aménagé une arête centrale à l'avant pour accompagner le parebrise.
  • Les marchepieds à 4 rails de caoutchouc caractérisent une X73, ainsi que les poignées de portes.
  • Le parebrise et ses fenêtres panoramiques ont été remplacés par un parebrise en deux parties en coupe-vent surplombé d'une gouttière.
  • Les ailes sont un subtil mariage entre celles d'une X73 et les flasques de roues de la Dynamic. Pour preuve, les témoins d'ailes (obligatoires après décembre 1937) ne sont pas du type Dynamic mais ont été rajoutés.
  • La coque comporte à l'arrière une double lunette. Y a-t-il une porte de hayon ouvrante ?
  • Est visible à l'intérieur mais pas très nette une séparation chauffeur à glace coulissante.
  • On remarque la présence d'un dossier de siège rehaussé à l'arrière gauche et une brassière au centre droit annonçant sans doute un strapontin
  • Notez l'écusson du carrossier en bas du pied milieu.

 

DPL_proto

 

Alors : fourgon ? Corbillard ? Voiture de maître ? Véhicule aménagé pour grand malade ou pour consultations ? Qu'est devenue cette splendide réalisation ?

 

 

********************************

 

 

Un panhardiste dont les initiales sont JTC me livre l'information suivante : une découvrable Dynamic est visible à proximité du peloton du Tour de France de 1936. Je me précipite sur les vidéos d'époque. C'est exact à 2'56 il s'agit bien d'une Dynamic mais c'est sans conteste une berline à vitres basses, parechocs "corne de buffle" et déjà calandre renforcée. On voit également une panoramique. Je continue de chercher...

 

DPL1936Tdf

 

Le lien :  Tour de France 1936

 

 

********************************

 

Extrait du journal Libération daté du 21 juin 1946 : une petite annonce.

Vu l'architecture de la voiture (boîte en arrière du moteur) ,je ne pensais pas cette association possible...

 

19460621Liberation

 

********************************

 

Le regretté Bernard Vermeylen* éditait en 2023 avec l'aide de toutes les associations Panhard - une démarche inédite et généreuse - un ouvrage Hors-Série consacré aux usines Panhard distribué gratuitement que je regrette amèrement de ne pas lui avoir fait dédicacer.

 

Page 90, il présente la commémoration par la Doyenne des Marques le 11 août 1943 dans la cour de l'usine, en plein conflit, du cinquantenaire du voyage d'Hippolyte Panhard qui a rallié en six jours la distance Paris-Marseille au volant de la voiture n°102. Au volant de l'ancêtre qui préfigure nos autos modernes Victor Negel. Elle est présentée aux côtés d'une des dernières rutilantes Dynamic dépouillée sans flamme de capot ni veilleuses d'ailes.

 

En complément mon ami Guy LOOS m'a envoyé une série de clichés d'archives que je reproduis ici avec son autorisation et mes plus vifs remerciements, où l'on voir le démarrage de l'honorable et vaillante ancêtre puis de la Dynamic qui la rejoint. Tous droits réservés.

 

Usines Panhard et Levassor 1943 cinquantenaire de la Marque avec Victor Negel à bord l
Usines Panhard et Levassor 1943 cinquantenaire de la Marque avec Victor Negel à bord ll
Usines Panhard et Levassor 1943 cinquantenaire de la Marque avec Victor Negel à bord lll
 
Usines Panhard et Levassor 1943 cinquantenaire de la Marque avec Victor Negel à bord lV
Usines Panhard et Levassor 1943 cinquantenaire de la Marque avec Victor Negel à bord V

 

A suivre...

 

 

Notes :

* Bernard Vermeylen est auteur émérite sur la marque Panhard avec de nombreux ouvrages à son actif et interventions dans la presse spécialisée, notamment des articles réguliers dans le cahier central de Citroscopie Magazine. J'ai eu la chance de le côtoyer et de bien discuter avec lui avant son décès brutal fin 2023.



29/03/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 298 autres membres