Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

2016/08/13 : 16ème ICCCR à Middachten

Compte-rendu mitigé sur le 16ème ICCCR de Middachten.

 

Mitigé car le cadre du château de Middachten était agréable et l'ambiance champêtre convenait bien à cette période de congés estivaux. Rappelons que ce pays verdoyant est celui d'origine du patronyme Citroen (précisément "Limoenman", c'est-à-dire vendeur de citrons ou encore maraicher). Cependant les herbes hautes, les pâtures rendues boueuses par les fortes pluies du jeudi 11 août se mariaient mal avec des voitures anciennes amoureusement bichonnées par des collectionneurs désireux de les montrer et même de payer pour cela. Si les amis ont pu se retrouver autour d'un verre de vieux bourgogne, public et passionnés devaient longuement chercher les véhicules dispersés et mélangés dans deux grands parkings et deux grands campings non fléchés.

 

Bravo à la Traction Universelle d'avoir su organiser un regroupement auquel personne n'avait semble t-il pensé. Dans l'espace "Chapiteau", tandis que les belles pièces qui font l'attrait d'une telle manifestation étaient stationnées dans la boue (cabriolets hors-série, Supertraction Rosengart, familiale 11B 1938 de Pim d'ailleurs à vendre), les expositions des clubs hollandais étaient fort pauvres : deux Traction pour le TAN au lieu d'une série didactique qui aurait pu nous émerveiller, deux DS (dont l'amusant taxi de Retour vers le Futur II) et beaucoup d'espaces vides. Automobiles Citroën avait prêté quelques véhicules récents dont le concept car "GT by Citroën" gardé par deux charmantes hôtesses. Le chapiteau central était mieux achalandé avec une exposition d'utilitaires (on les remercie de s'être déplacés), une évocation de toute la gamme et... des marchands. Notons que les efforts ont portés sur l'accueil chaleureux, la rapidité d'accès au site, un apport de sable dans les trous de terre et la pose de plaques de désensablage dans les montées pour contrer le patinage.  

 

Dans l'enceinte du château, était présentée une rétrospective sur la marque Chapron. Mais la visite du bâtiment était en supplément. A côté d'un ilot central dédié à la restauration, un vaste emplacement regroupait des produits artisanaux et autres bimbeloteries… ainsi que les clubs SM et CX (pourquoi ?). Arrivé à 11h00, je quittais les lieux à 16h00 après cinq heures de visite suffisantes pour tout voir (ayant même parcouru les campings de fond en comble). Je suis de tout coeur avec ceux qui ont acquitté 125 euros leur "pass 4 jours". J'ai réglé 25 euros d'entrée sans régler de parking (pourquoi ?). Parking et entrée étaient (sauf pour l'espace Chapiteau) sans contrôle. Entrait donc gratuitement qui voulait et même jusqu'au camping au milieu des effets personnels. Paradoxalement que dire de la vente forcée subie au guichet ? Sur 30 euros, on ne pouvait soudain plus me rendre la monnaie qu'on transformait automatiquement en deux jetons de 2.50 euros à dépenser sur le site. Heureusement le cappuccino était bien rempli et les frites étaient généreuses et savoureuses.

 

Puisqu'une journée de visite convenait, nul besoin de venir en auto ancienne, surtout de très loin : un aller et retour en XM V6, en CX, en C5 satisfaisaient la passion à moins bien sûr de prévoir une semaine de tourisme autour de cette belle région (en ce qui me concerne la visite de Gent que j'ai trouvé quasi plus passionnante, un comble n'est-ce pas). Alors, bilan : une amicale rencontre de passionnés interclubs ? Assurément. Un ICCCR à dimension internationale qui va laisser un souvenir impérissable ? Pour moi, pas vraiment. André Citroën aurait-il risqué ses bottines sur le site, lui qui aimait les mises en valeur ordonnées ? La réponse vous appartient et leur appartient.

 

J'ai entendu parler de 2500 voitures présentes. Avec un ami, nous avons évoqué l'idée d'un terrain bétonné plus propice à des expositions thématiques, par exemple un tarmac d'aérodrome. Pour le prochain ICCCR en 2020, la Pologne est seule candidate. Peut-être nous lisent-ils ? Tout espoir est permis. En 2019, Citroën fête son centenaire. L'Aventure Peugeot semble avoir opté pour différentes manifestations régionales. Ce télescopage est-il heureux ? Y aura t-il un Eurocitro en France, quand et où ? Affaires à suivre… 

 

P8131323red.jpg P8131324red.jpg P8131325red.jpg

Les autochenilles convenaient bien au terrain

 

En réponse à André Lefebvre qui détestait les moteurs qu'il appelait des "tourne-broches", l'avenir sera à l'électrique ou ne sera pas.

P8131335red.jpg P8131336red.jpg
Sur DS

 

P8131361red.jpg P8131362red.jpg P8131363red.jpg

Et sur 2CV

 

Quelques Tractions à l'intérieur du site (tout de même)

P8131326red.jpg P8131345red.jpg P8131354red.jpg

Sur les parkings :

P8131395red.jpg P8131396red.jpg
La 1ère est une rare 11AL 1934 la seule de ce millésime présente

 

La GT by Citroën

P8131346red.jpg P8131348red.jpg P8131349red.jpg

 

Diverses autos :

P8131317red.jpg P8131321red.jpg P8131322red.jpg
Prototype M35 dans sa livrée bleue et documentation d'époque

P8131338red.jpg

Le taxi de Retour vers le Futur II : oui, prenons-le.

 

P8131330red.jpg P8131331red.jpg
Un banc d'essai sur moteur SM renové à neuf : trop de vibrations et de grondement. A droite une transformation

 

P8131350red.jpg P8131357red.jpg P8131352red.jpg P8131380red.jpg
Le coin des utilitaires

 

A suivre...



15/08/2016
14 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 374 autres membres