Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

2014/09/13 : 80 ans de Traction La Ferté-Vidame

Des nouvelles du front

 

Que puis-je vous dire des 80 ans à la Ferté Vidame ? Je ne vous cacherai rien.

 

Samedi 13.

Passons rapidement sur les sujets qui fâchent. D’abord parce que beaucoup d’amis officiaient avec la meilleure volonté du monde et que je n’aime pas voir souffrir les amis. Il semble que je sois le seul à m’émouvoir de cet embouteillage monstre aux entrées (plusieurs kilomètres). « Pas de pression, il fait beau, on a le temps » me fut-il répondu. J’ai compris que l’organisation de l’accès de 800 voitures à un site n’était prioritaire que pour moi - que j’avais tort - et que ceci ne me regardait pas (ce qui est vrai). Mais il ne s’agit pas de renier ses convictions. Comme j’aime arriver sans attente excessive, j’ai pris l’odieuse liberté de doubler toutes ces autos aussi sages que patientes ce qui nourrira l’anathème sur « les profiteurs qui… etc. ». Je respecte ceux qui aiment attendre. Que l’on veuille bien pardonner mon excessive recherche d’efficacité laquelle m’a permis d’être ponctuel à l’inauguration de 11h00 au cours de laquelle fut prononcée une fort belle vérité à propos d’André Citroën : un homme qui relie les hommes. Merci Jean-Louis pour ton texte.

 

De même pour les 2 services traiteur du soir avec ces files impressionnantes de 2 x 700 affamés conciliants. Après 1h30 d’admiration pour cette abnégation collective en dégustant une bière, nous sommes allés manger à l’hôtel ce qui nous a fait rater le spectacle et le feu d’artifice unanimement reconnus comme magnifiques et émouvants au point qu’ils firent – de source sûre - verser une larme d’émotion aux descendants du Patron. Avoir manqué ce moment magique me fait dire que l'indiscipline (la mienne) se paie.

 

Enfin voilà : j’ai fait au mieux pour exprimer mon avis sans blesser.  Passé cela ? Que du bonheur.

- La région du Perche avec ses routes ombragées, ses lacs au détour d'un virage, ses fermes à colombages, ses produits du terroir.

- Un aménagement réussi du site en câblage électrique, barnums, chapiteau qui ont nécessité du temps et des moyens pour une présentation optimale, il fallait le souligner ainsi que le placement efficace des autos.

- L’extrême bonne humeur et disponibilité des équipes du CORT et de la TU Paris, Centre et Nord qui se sont pliés en douze pour satisfaire les visiteurs. 4000 entrées enregistrées entraînant une pénurie de tickets !

- L'exposition photo détaillée et passionnante. La possibilité de voir le film Autopolis. L'avoir mis gratuitement en ligne sur internet est indigne.

- Le musée somptueux... mais la Traction ne s'arrête pas à 1940 : les après-guerre manquaient.

- Une visite du site de la Ferté Vidame pas faite, tous les témoignages concordant pour dire qu’il n’y avait rien à voir ce qui m’a permis de gagner une heure et je le dis sans sarcasme.

- Du coup, plus de tractionnistes rencontrés aussi sympathiques qu’accueillants dont un tour en 7B 1934 fraîchement sortie de restauration (merci Eric). D'ailleurs merci à tous.

- O capitaine, mon capitaine* ! Bertrand était martial dans son uniforme aux côtés d’Olive. Merci pour ce déjeuner sur l’herbe et la rencontre avec Eric, l’homme aux multiples bobines que l’on retrouvera le dimanche 14.

- La rencontre avec la famille Citroën : nous avons parlé de traction... à vent.

- La poignée de mains à Patrick Menet de Pat2D et son excellent travail de restauration sur une coque d’avant-guerre qui fait honneur à son enseigne. Quand ça merdouille, je le dis. Mais quand c’est magique, je le dis aussi ! Bravo.

- Excellents contacts avec les rédacteurs en chef des revues Citroscopie et Chevronnés Magazine : écrire l'Histoire.

- La rencontre choc avec mon ex voiture admirablement conservée par son tout nouveau propriétaire (voir photo).

- La mousse du samedi soir avec la fine équipe du Rût (une secte mi-belge, mi-française aux mœurs anti-conformistes…).

- Ironie du sort (que j’accepte) devant l’hôtel, j’ai stationné ma Traction moderne à côté d’une 11B équipée d’une boîte 4 que j’avais peu de temps auparavant égratignée sur les réseaux sociaux…

 

Dimanche 14.

- Le café-croissant avec Alain qui fut essayeur à la Ferté Vidame sur proto DS à moteur transversal, future CX à quelques semaines de sa commercialisation. Admiration pour ton talent moderne et international, merci Alain.

- Frédéric C. a racheté Authentic Roads, s’engageant dans une nouvelle voie professionnelle. L’homme est si sympathique que je ne peux faire autrement que briser ma règle et vous parler avec bienveillance de ce futur professionnel de la Traction qui mérite votre confiance (organisation de transports en Traction).

- Une belle discussion sur l’âme des voitures avec Christophe Houzet, vendeur depuis fort longtemps de Tractions atypiques. Après avoir parlé de valeur, si nous parlions prix ?

- Alain "Les Belles anciennes" qui m'offre spontanément un porte carte grise au moment précis où j'en avais grand besoin. Merci Alain pour ce soin généreux apporté à ma Citroën.

- Un salut cordial aux posteurs du forum traction-avant, aux adhérents Traction universelle, aux baroudeurs de Tractions sans Frontières qui viennent en aide aux populations défavorisées.

- Ma 5ème conférence avec deux entrées en scène exceptionnelles : Eric bien sûr (ah, tenir une bobine de film de 22 en mains !) et notre Sorcière Rouge qui a fait son apparition pour déposer sous mon nez le carburateur IFF de la 22. La classe… Merci à vous deux.

- Rencontre ou retrouvailles avec Olivier, Gilles gazogène, Claudy, Serge, François Xavier Collection, Pascal Trac35, Bouve (Traction 22), Traction Lecot, Christian, Bruno photovore, Mâmemoulin, Michel du Forum, Philippe de Javel-Neuilly, Didier 22, Pierre-Henri, Davy et son père, JCPEPS 15/6, Alain Rallye, Nico, Lyonel, Ronny, etc. j'en oublie certainement qu'ils me pardonnent et m'envoient un mot pour que je les ajoute au fil des heures. Quant aux proches, nous nous voyons demain ou juste après, n'est-ce pas.

- Le régal des tartines de pâté de foie gras le dimanche midi.

- La rencontre avec le fils de Jacques Rousseau qui intervenait dans feue la revue Anthologie Automobile et son anecdote sur la présence de la 22CV à Angers fin 1934.

- Et pour finir la discussion sociétale avec Bruno sur l’avenir de la Traction qui me dit :

"Je vois cette manifestation comme la fin d’une époque. Les propriétaires de Tractions sont des gens âgés. C’est préoccupant car il n’y a pas de renouvellement de générations malgré nos efforts. Les jeunes s‘intéressent aux Cox, aux Renault 4, aux CX. Cela créé d’ailleurs une sorte de conflit générationnel entre les anciennes et les youngtimers. On ne voit plus de C4 ou de Rosalie sur les routes. Dans dix ans, de nombreuses Tractions seront en vente. Qui les achètera ? Faute d’acheteurs, les prix baisseront. Le fils conserve la voiture de son père. Le petit-fils conserve la voiture de son grand-père. Mais est-ce que l’arrière-petit-fils conservera la Traction de son arrière-grand-père ??"   

 

Je rejoins son analyse. Je n’avais pas pensé à cet aspect lors de mon étude du marché en 2007. Alors me vient en tête cette réalité : rouler. Roulez, les amis, roulez sans fin. Rouler est notre seule vérité. Ayez confiance dans votre machine. Bien réglée, amoureusement entretenue, elle vous emmènera loin. Un ami vient de faire 3500 km en Traction jusqu'à Saint Jean de Monts. Un autre s'est lancé en 15 jusqu'à la Ferté (500km). Vous doutez ? La preuve ci-dessous. Si elles peuvent le faire, elles, réputées "si fragiles", pourquoi pas vous ?

 

P9130004red.jpg P9130002red.jpg
Eric et ses bobines qu'il échange volontiers contre une Traction à restaurer...

 

P9130051red.jpg

Eric, 7B 1934, 6 volts, moteur 78x80, venue de Belgique par la route, 751 km aller. Total : 1500km.

 

P9130027red.jpg
Claudy, 11AL 1934 6 volts, venue des Vosges par la route. Aller et retour : 960km.

 

et bien d'autres, croisés sur la route...

les copains 80 ans ret.jpg

Bertrand, Olive 11BL 1939 et les copains (photos BdL).

 

P9130046red.jpg P9130047red.jpg
Bravo Pat2D ! C'est comme ça qu'on aime nos professionnels...

 

P9130042red.jpg P9130044red.jpg
Serge The passionné : carrosserie d'époque sur mécanique entièrement restaurée

 

Carbu 30 ITT ret.jpg

Carbu de la 22 : merci Redwitch ! (photo BdL)

 

Enfin départ à 14h00 pour éviter les bouchons sur la couronne parisienne.

 

A bientôt !

* réplique du film Les Poètes Disparus

 

**************************************************************************************

Additif du 16 Septembre : Proposition de plan de circulation

 

En vert : circulation normale.
En jaune : accès Traction (jaune pointillé : accès VIP, modernes vers stationnement)
Points bleus (contrôle / circulation).
Points bleus en amont : aide volante incitant à coller les badges avec numéros d'inscription, vérifiant que le numéro figure sur la liste et remontant aussi loin que se forme une file. Si non inscrit ou à régulariser (camping restau, que sais-je), on colle une pastille rouge.

En orange : Tractions non régularisées (pastille rouge visible), stockées sur deux files (il y a la place)
P : stand paiement. Une fois régularisées, on enlève la pastille, les Traction reprennent le circuit jaune dans le sens où elles se trouvent. A la grille, pointage rapide et visuel du numéro pour confirmation sinon retour circuit orange.

Violet : accès VIP ou marchands (tôt le matin)

Une Traction badgée est en accès fluide, sans arrêt, ni accueil verbal et conserve son joint de culasse.
Entrée dans le site par longue ligne droite sans rupture de continuité, ni manoeuvre.
(Stockage possible dépannage à l'intérieur entre les deux grilles pour dégager le passage).

La Ferté ret1.jpg



15/09/2014
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 380 autres membres