Le blog de Jérome COLLIGNON

Le blog de Jérome COLLIGNON

Revues et livres commentés sur la Traction

Quelques revues indispensables, complémentaires aux ouvrages, avec mes commentaires.

 

Citroexpert n°101 Septembre-Octobre 2013

Le bloc moteur TA 22CV V8

Citroexpert.jpg Citroexpert2.jpg

Il faut féliciter et admirer l'extraordinaire qualité de l'article publié par Wouter Jansen avec les documents d'amis hollandais à propos des détails mécaniques et de la structure du V8 dans son dernier numéro de Citroexpert. Toutes les photos issues des bobines de film à vues fixes de la 22 sont inédites et dévoilent de nombreuses détails de la culasse, de la distribution, des pompes à eau, de l'allumeur à 4 bossages et deux rupteurs, etc. Je ne ferai pas comme certains internautes qui scannent des articles entiers pour les mettre en ligne dans l'irrespect du travail d'autrui, je vous laisse commander et découvrir cette revue. A 6.5 euros, je pense que la dépense est supportable, largement remboursée et vaut un encouragement à nous faire découvrir d'autres archives. Bravo !

 

A lire également le dossier inédit de plus de 50 pages sur l'histoire de Citroën Espagne dès 1918.

 

Auto Rétro n°290 septembre 2005
Traction, moderniser pour rouler : outrage ou pragmatisme ?

 

Intéressant article avec l’habituel poncif « la boîte de la Traction est son point faible ». L’article étudie une voiture modifiée par un professionnel, quid de l’impartialité ? On y lit qu’il faut pour les longs trajets un équipage mobile d’ID 19 plus costaud et une boîte 4 pour faire chuter le régime moteur. On n’a pas touché aux freins par prudence vis-à-vis des Mines (!). Je cite :« le reste est de la modification de bon sens, circuit électrique en 12 volts, dynamo remplacée par un alternateur pour obtenir un éclairage digne de ce nom ». De bon sens ? Comment peut-on écrire de pareilles inepties ? Par contre je suis d’accord avec le 3ème feu stop et ok pour rajouter des manos de pression d’huile et température d’eau qui sont des anti-stress. 23.000 euros la fiabilisation complète ? Vive le commerce !

Contient aussi : essai Facel Vega HK500, une auto d’homme.

 

RétroViseur n°171 Novembre 2002
Tracbar Yankee 2002

 

En 4 pages ce qui est trop court, un résumé de ce périple aux USA en Traction ce qui m’a permis de retrouver quelques hauts lieux de l’ouest américain dont la Route 66. J’ignorais l’existence d’un musée automobile à Los Angeles, dommage !

Contient aussi : courrier des lecteurs sur la SM aux USA, une collection de Panhard bicylindres et un grand dossier sur les cabriolets Peugeot.

 

RétroViseur n°102 Février 1997
Essai d’une DB Citroën à moteur Traction

 

Excellent article qui nous replonge dans les essais d’aérodynamisme d’avant-guerre et magnifiques photos sur le circuit de Montlhéry.

Contient aussi : une collection d’anciennes et de Citroën dont 15/6. Quand je vois le prix des annonces en francs, je me dis que j’aurais dû investir mais pas dans une Traction…

 

Rétropassion n°172 mars 2005
Essai d’une Citroën 11BL 1937

 

Très bel article mais quelques erreurs technico-historique et peut-être sortira t-on un jour du cliché « gang des Traction ». Le qualificatif révolutionnaire date plutôt de 1986 avec l’AX. A la sortie de la Traction, on employait plutôt le terme de « sensationnelle ». Cet essai par un journaliste qui avoue ne pas être inconditionnel des ancêtres amène de la fraîcheur.

Contient aussi : un rallye effectué par une Traction vers Le Cap (17000 km en 50 jours).

 

Rétroviseur n°5 janvier 1989
Comparatif Traction 11BL 1950 / Dyna Z 1959

 

Très bon article avec sur la Traction mention d’un accessoire antivol SER qui verrouille capot, levier de vitesses, de frein à main et met la bobine à la masse. On notera une présentation correcte de la genèse de la Traction.

Contient aussi : une page sur la découverte de la DB Citroën, le film Tucker de F. Coppola (que j’ai vu en salles et qui m’a inspiré), 3 pages sur le Tour du Monde en Traction où l’on apprend qu’un raid avait été effectué en 1985 avec la Traction Cyrano, en quelque sorte préparatoire et un article sur le carrossier Gangloff.

 

AutoRétro n°258 octobre 2002
Comparatif coupé et cabriolet Traction 1934-1935

 

Article fouillé mais où j’apprends qu’un cabriolet 4 places aurait dû être réalisé (ah, bon ?), où l’on rend responsables Usines Citroën de la tambouille des collectionneurs qui mélangent à plaisir les pièces détachées (surtout que le Type des mines dépend de la motorisation). J’y note plusieurs amalgames : « le 6 volt d’avant-guerre a ses humeurs ». Qui est coupable ? La conception d’avant-guerre ou le manque d’entretien de la voiture ? Même question pour « le caractère revêche de la boîte ». Une petite erreur pas grave : les phares bombés apparaissent en 1935.

Contient aussi : article sur la Maserati Biturbo.

 

Autopassion n°7 octobre 2006
Article sur un cabriolet 11BL 1938

 

Sauf que pour commencer il s’agit d’un cabriolet 11B. On apprend :
- que les roues Pilote sont peintes de la teinte de la planche de bord (ah, bon)
Je rectifie : les jantes sont assorties à la teinte des ailes ou de la caisse selon les années et options.
- que le volant Quillery est très usité sur les cabriolets d’époque (ah, bon)
Je rectifie : on trouve le volant Quillery partout surtout dans les berlines
- que le spider est (je cite) « dicté par un problème de résistance à la torsion, un habitacle doté de 4 places découvertes » auraient fait trop bouger la coque.
Je rectifie : le spider est un phénomène de mode sur les cabriolets découvrables, rien de plus. Je ne vois pas comment un trou béant améliore les renforts de coque, ce serait plutôt l'inverse et les découvrables 4 places existent et sont renforcées autrement. Mais où vont-ils chercher tout ça ??? Quant à la boite 4 ID qui équipe ce cabriolet, hé bien maintenant on sait qu’il vaut mieux ne pas le croiser sur la route.
Contient un article sur l’Eurocitro 2006

 

Autopassion n°10 janvier 2007
Article sur François Lecot et la N7

 

Très bel article hélas trop court avec photos du périple refait par Thierry Dubois au volant de la 7C 1935 reconstituée du musée de la Rochetaillée.

 

Autopassion n°20 novembre 2007
Article sur le cabriolet Worblaufen 1949.

 

Ma foi, fort bien fait. Deux petits détails : une photo est à l’envers et l’auteur passe de la narration descriptive au vécu personnel.

Contient aussi un grand article sur le designer Philippe Charbonneaux (que j’ai un peu connu) et une notice nécrologique sur Jean Sunny, célèbre cascadeur en Traction.

 

Auto Moto Rétro n°13 septembre 1981
Article sur Comment restaurer une Traction

 

Mes premières revues où tout est savoureux, les titres d’articles, le courrier des lecteurs, les petites annonces, les coups de gueules. Ici on parle de Jean-Claude Avoyne qui est un des quelques que je n’ai pas eu le plaisir de rencontrer (avec Borgé-Viasnoff). Sa méthode de restauration ne s’embarrasse pas de détails, il accepte les pièces de DS, H ou HY notamment pour le moteur (on lui pardonne...). Certains conseils sont bons, d’autres curieux (guide de soupapes en téflon). Epoque de la débrouille où les refabrications ne sont pas légions. La cote ne mentionne pas les avant-guerre et celle des Citroën ne comporte que 5 catégories : DS21 Chapron, DS21 injection Chapron, Traction 11B et 11BL, Traction 11 Familiale et 15/6 Berline. Si la somme est en euros, la cote des Traction est correcte mais celle des Chapron sous-évaluée !

 

Auto Moto Rétro n°16 décembre 1981
Article sur la Citroën 15/6

 

Très bon article de Serge Bellu (s’il vous plait) intitulé la Reine populaire (bien avant l’expression Reine de la Route) qui évite les poncifs d’époque, fait une étude sérieuse de la concurrence, de l’environnement politique, des carrosseries spéciales. Lefebvre est écrit sans B, et les teintes de carrosserie au catalogue se résument au gris et au noir (!) : on pardonne. Encartée une double page avec une description technique et historique très convenable et 3 magnifiques photos dont la berline de D. Holz et un poster du roadster 15 rouge de Denys Joannon dans sa configuration roues fils : collector ! Suit un texte qui sent bon le vécu par le rédac’ chef Didier Lainé qui replace la 15 dans la circulation française. Il termine par le palmarès sportif de ce haut de gamme.
Contient une fiche pratique sur les huiles graisses et additifs (de cette époque).

 

Auto Moto Rétro n°88 décembre 1987
Article sur la Citroën Traction 7/11CV

 

Excellent article très documenté pour l’époque sur la genèse, franchement chapeau. Hélas l’auteur est inconnu. Par contre si l’historique des modèles commence à être mieux connu, on lit encore quelques énormités : erreur de légende sur une "11BL de 1935", photos de voitures restaurées dans des coloris bizarres, 7B qui sort en décembre 1934 (juillet), 7B encore produite en 1939 (bon…), le noir comme seule teinte disponible jusqu’en 1953 (je comprends maintenant cette envie de couleur sur les voitures), malle arrière apparue en 1953 (juillet 1952).

 

L’Auto Journal n°3 du 15 février 1984
Spécial Citroën – 50 ans de Traction


Introduction d’André Costa, article de Gilles Guéritault : que des pointures ! Bel article sur la genèse. Bon cette fois, la 7B sort en janvier 1935... Les teintes se réduisent au gris irisé jusqu’en 1948 puis au noir ensuite ! Décidément… Heureusement en fin d’article, les bonnes teintes sont citées. Le cabriolet 15 ne voit pas le jour ? Si : au moins en 3 exemplaires. Finalement très peu d’erreurs, on mentionne même la 11AM. Suit un bel article sur le gang des Traction puis sur la 15/6 avec un contre essai de Costa 34 ans après : du style, du panache, du sérieux, un vrai régal. Avec les diagrammes de vitesses, de performances et le point de vue de Madame qui apporte sa touche exotique, ce numéro est un festival.
Contient articles sur les autochenilles, la SM expérimentale, la Visa Mille pistes, André Citroën, la 2CV, la gamme moderne des CX et BX, des interviews, la compétition (Marlène Cotton dans les années 50 est une belle jeune femme intrépide), la fuite du prototype DS et le scandale de l’Auto-Journal, la 5CV. A posséder absolument dans sa collection de livres et revues.

 

Auto Moto Rétro n°31 mars 1983
Article sur les Traction Roadster Réplique

 

Je n’ai pas pu résister à découvrir cet article et à me replonger dans l’époque « Cassoulet ». Hélas, de la déception sur ces 4 pages rédigées à la manière d’une plaidoirie humoristique en faveur des répliques et contre le citroëniste fanatique du boulon d’origine (ça scandalisait déjà !) : rien ne filtre sur les renforts spécifiques, le matériel utilisé, les moules, le savoir-faire. Dommage. Finalement c’est du blabla de publi-reportage. Heureusement à la fin, on prévient le contrevenant : « le faussaire de génie ne dispose pas du matériel pour maquiller votre carte grise ». Donc direction le service des Mines. Sur les photos, je retrouve les défauts bien connus (qui ne se posaient pas) : phares plats sur configuration 1938, galbes arrières très arrondis (toutefois ce n’est pas laid), garde au sol excessive, sièges séparés, etc.

A lire aussi (pour se faire peur) : on a retrouvé la curieuse Amilcar Compound B38 de Klaus Barbie. La voiture vaut mieux que le bonhomme et si j’en parle c’est parce qu’elle possède toit, custode et lunette arrière de… Traction.

 

Auto Moto Rétro n°44 avril 1984
Essai de la Traction 15/6 H


Une fois n’est pas coutume, Automobiles Citroën a prêté l’auto et nous voilà partis dans une balade et les commentaires très personnels de Bruno Poirier sur la virilité de la conduite. Le texte est court, un encart sur la technique, quelques photos sur l’autoroute de l’Ouest et c’est fini. J’aurais aimé plus étoffé. L’article figure pourtant en bandeau de couverture. A-t-on voulu attirer le chaland ? Peu mais bien. Dans les dernières pages, une publicité évoque les Auto Archives, collection dirigée par Didier Lainé et Fabien Sabatès.
A lire aussi : la découverte d’une barquette de course Traction inédite appelée le tank et un dossier sur la Lancia Aurélia (désormais suis fan inconditionnel des B10, B20 et surtout B22 : quelle classe, quelle ligne).

 

La Vie du Jouet n°108 février 2005
Traction : 70 ans de miniatures

 

Très belle revue pour les collectionneurs de miniatures (même si parfois je m’interroge sur l’utilité de laisser de l'argent se couvrir de poussière dans une vitrine). Onze pages consacrées à la Traction de la JRD des années Trente jusqu’à aujourd’hui : incontournable. A cette époque, nous ne connaissions pas encore l’invasion des Atlas, Altaya et autres Hachette et de leurs contrats d’engagement de type « encyclopédique ». Les reventes ont explosé sur Internet, c’est une véritable pollution, il n’y a qu’à se baisser pour ramasser. Grâce à un excellent marketing qui surfe sur l’égo des collectionneurs, chacun possède sa Traction miniaturisée. Business is business… Un article relate une vente aux enchères : il faut vraiment n’avoir rien à faire de son argent pour mettre 10.000€ dans un coffret Dinky Toys comprenant 6 vans… Chacun son truc mais là j’ai du mal à comprendre. Cette revue réussie nous en apprend beaucoup, c’est le principal.

 

Citromania n°5 juillet-août 2004
Traction Cabriolet 11B 1939

 

Cette revue possède deux types de couvertures avec Traction ou DS ID 19P (je possède la seconde). Excellent compte rendu d’essai dans un style fluide raffiné un peu ampoulé sans trop de dates. La description me semble parfaite, pertinente. Les photos sont abondantes sur les détails de l’auto, réussies sauf une devant un grillage à poule. Encarté, un poster géant de la Traction de Gérard : un collector hélas outrageusement colorisé (ciel rouge). Les légendes apportent de la fraîcheur, les commentaires sont justes. Du beau travail dans cette revue et sur cette voiture. A ne pas manquer.

 

CitroExpert n°6/2001
La Traction 22 au salon de l’auto

 

Je ne lis pas le hollandais mais avec quelques notions d’allemand, j’arrive à en comprendre 10% (kopen proche de kaufen, natuurlijk de natürlich, geboren est identique, etc.). C’est une revue incontournable du monde Citroën, impossible de l’écarter de votre collection. Beau travail de Han Schook qui compare deux monstres sacrés : notre éléphant blanc et la Mercedes SS Compressor 1935. Mais quel rapport entre le V8 de 3,4l d’un côté et le 6 en ligne de 7l de l’autre ? Et le prix de 3400 florins d’un côté et celui de 25200 florins de l’autre ? Ah... c’était un prétexte pour faire la pub de Benz, pouvoir disposer des archives et nous régaler d’inédits sur la 22.
A lire aussi la page 45 consacrée à la Traction laboratoire de chez Michelin, un grand dossier sur les plaques de rues Citroën et le reste puisqu’il s’agit d’une revue réservée aux Citroën anciennes et modernes.

 

CitroExpert n°3/2000
11A faux cabriolet 1935

 

Quatre pages permettent de découvrir un faux cabriolet 11A bleu royal en état d’épave avec toutes ses spécificités d’origine dont ses charnières en olive. Fred Jansz replace le modèle dans son année 1935. Il y aura beaucoup de travail mais la voiture semble globalement complète.
A ne pas manquer : l’article sur la Turbine Verto des GS et le compte rendu de Rétromobile 2000 où Michelin tenait encore un stand (j’y avais acheté un produit miracle). Un bémol : beaucoup trop de publicités dans ce numéro.

 

CitroExpert n°45 de la 9ème année (2/2004)
11A faux cabriolet 1935 restauré

 

Extraordinaire article avec une mise en page fabuleuse : que des photos en pleines pages pour un modèle et une restauration qui le méritent bien. Il faut dire que la description technique a déjà été faite (voir ci-dessus, se procurer les 2 numéros pour une meilleure compréhension). Indispensable pour tout tractionniste qui veut comprendre l’évolution des modèles. Somptueuse double page sur le tableau de bord : toutefois on se serait passé du porte-clef moderne. Rien de grave mais comme sur toutes les voitures trop restaurées, on a oublié de peindre le compartiment moteur en noir.

 

Le Fanatique de l'automobile n° 147 décembre 1980 et n°148 janvier 1981

La Traction, enfant terrible et prodige

 

 

Collection à posséder absolument puisqu’il s’agit d’une mine d’or sur l’automobile ancienne. Ces numéros sous la plume lyrique de Jacques Rousseau illustrés par les inimitables dessins de Pierre Dumont retrace l’évolution de la Traction Avant avant la guerre de façon fort convaincante en s’inspirant du Pierre Denis et tout tractionniste devrait avoir ce numéro chez lui. Quelques petites erreurs (1932 au lieu de 1933, ressorts Pausodyne apparus fin 1934 et non fin 1935) et le démarrage de la 11A fut un peu moins brillant qu’il n’est dit. Ces deux revues servirent à la constitution de grands livres.

A lire dans le 147, article sur la Bouffort à moteur Traction 11 et la Reine 1950 à moteur à barillet et dans le 148, la Facel Vega 6 et un cabriolet 11 au 1/8ème par A. Lassalle. 

 

Automobilia n°60 janvier-février 2003

François Lecot, Roi de l’endurance.

 

 

Magnifique article par un maître de l’automobile ancienne, Gilles Blanchet, avec des documents d’époque, une très belle mise en page, des détails sur la vie et tout le palmarès des exploits de François Lecot, notamment sur Traction. Huit pages de pur régal.

 

Automobilia n°95 août septembre octobre 2009

Cabriolets coupés et carrosseries spéciales

 

Le texte est bien rédigé par Olivier de Serres mais aucun schéma sur les particularités des roadsters. La plupart des photos sont très connues, deux ou trois sont réussies. On hésite à trancher : s’agit-il d’un rédactionnel délayé ou d’un descriptif technique ? L’article est agréable à parcourir mais en réalité rien de bien nouveau. On aurait préféré quelque chose de plus original. Disons qu'il est destiné aux néophytes. Je devais rédiger cet article mais j'ai décliné étant engagé avec Citroscopie dont j’ai eu l’honneur de rédiger l’éditorial...

Ce numéro est un festival : articles sur Claveau, Peugeot dès 1935 avec toujours la mise en page soignée et les archives inédites qui caractérise ce magazine, fleuron de notre passion.

 

Automobilia n°97 janvier février mars 2010 et n°98 de avril mai juin 2010

Les Traction britanniques de Slough

 

 

Rédigé par Jon Pressnell, cet article dans deux numéros décrit les Traction à conduite à droite avec leurs aménagements. Rien à dire : les informations et photos sont inédites, tant sur le plan commercial qu’industriel ou sur l’évolution : voilà qui fête royalement les 75 ans de notre voiture fétiche. Ne pas manquer les cendriers escamotables dans les accoudoirs arrières de la Fifteen ! Le deuxième article est plus court et l’auteur réussit à y glisser de la Triumph, de la MG, de la Rover et de la Riley sa grande préférée…

Autres articles passionnants : dans le 1er, la suite sur Claveau, Delaunay Belleville et Hotchkiss, dans le second, Tracta et la Renault Frégate Ghia.

 

Gazoline n°107 décembre 2004

Rouler en Traction au quotidien

 

Dans ce numéro, Gazoline s’intéresse à l’optimisation, d’abord dans un article sur des 4CV kitées R1063 ensuite par une interview passionnante d’Eric Massiet du Biest en pleine aventure de la Guilde GMT. Dans la 1ère moitié, il commence par un constat de mauvaise qualité des pièces et une hiérarchisation des risques. Il donne de nombreux conseils de bon sens sur l’entretien des voitures : plus une Traction roule et moins elle tombe en panne. Dans la seconde, l’article fait plus ou moins (car sans prosélytisme exagéré) la promotion de solutions vendues par Globe Driver : jantes 16 pouces pour Uniroyal moins chers que des Michelin X, freins à disques d’Audi, motorisation DSpécial ou Super qui, je cite, « permet de rester dans les limites de certains assureurs » (!). On comprend que l’urgence est de rouler, pas de restaurer : toute pièce usée est remplacée par du connu (du HY par exemple) qui fonctionne et qui est encore disponible au catalogue.

La première lecture convainc car le texte est fluide, humain et l’intervieweur ne prend pas position. Une seconde lecture fait apparaitre les nombreuses contradictions de l’interviewé que nous avons relevées avec amusement car nous connaissons le personnage. Ses expériences lui ont apporté la pensée unique : Eric rejette l’usure, se passe de la mise au point ou d’une restauration au profit d’un échange-standard systématique. Pour lui, la pièce neuve est contestable (vrai, donc il y a du travail*), la vieille pièce d’origine est dangereuse (faux), reste donc l’optimisation. Toujours avec Eric, il y a deux castes : les gros rouleurs comme lui et les autres, avec un certain dédain pour les seconds, qui ne sortent pas lorsqu’il pleut ou qu’il fait froid. Mais lui préconise la prise allume-cigare 12V pour son téléphone ou son GPS et l’embrayage à diaphragme plus doux et plus progressif pour son petit confort ajoutant « et plus durable » sans qu’aucun comparatif ne le démontre. Encore faudrait-il s’entendre sur le terme de rouleur : sur goudron ou sur sable, cailloux et rochers ? A quelle allure, 90 ou 120km/h de moyenne (ce qui fait un bon 140) ? La photo d’Alice couchée sur son axe de moyeu cassé (?) en dit long sur le traitement subi et est plutôt contre-productive car il faut en vouloir pour casser à cet endroit. Selon Eric, une voiture ancienne est, je cite, « un peu plus difficile à réparer qu’une moderne ». Voilà pourquoi il opte pour un freinage ventilé, des raccords en inox et une assistance hydrovac à dépression… allez comprendre ! Ce sera plus difficile à réparer par la forge artisanale au fin fond de la brousse. Si une Traction bien restaurée est fiable comme le dit Eric, pourquoi optimiser ? Evident : Globe Driver n’aurait plus eu lieu d’être en 2004… voilà ce que sous-tend l’article. Dernière question : « vous ne voulez plus perdre d’argent dans des pièces mal fabriquées, voilà pourquoi vous les fabriquez et les commercialisez ? » Réponse de jésuite : nous ne voulons pas nous substituer aux professionnels en place (ah, bon ?), nos kits étant proposés à ceux qui veulent avaler du kilomètre. Ah, vivre son rêve…

 

* et c'est à cela dont la Guilde, créée pour, aurait dû s'intéressser...

 

Gazoline n°160 octobre 2009

Traction 11D Familiale

 

Très bon article de Philippe Dufresne qui nous épargne la sempiternelle histoire de l’évolution de la familiale en noyant les éléments dans son texte. Attrayant. Les éléments techniques sont là, la voiture est bien décrite (même si pas totalement d'origine) tant dans son entretien que dans son emploi, avec tous ses petits trucs agrémentés de commentaires personnels pertinents.

Contient article sur les Ami8 et beaucoup de techniques.

 

Rétro Hebdo n°12 du 15 mai 1997

Essai Traction 11 Familiale

 

Juste 4 pages d’essai ce qui est un peu court avec une photo d’entrée presque pleine page mais avec un grain épouvantable et les autres toutes petites. On pardonne la qualité du papier, cette revue paraissant toutes les semaines. La description sent bon le vécu mais manifestement la voiture est plus que fatiguée à 124000 km. C’est tout l’intérêt de l’article de lire les dysfonctionnements : freins qui tirent ou bloquent, conso de 14 litres, bruit de chaîne de distribution, usure des bagues bronze du train avant, fragilité du train avant (? usure plutôt), pneumatiques usés en 20.000km. La voiture ne sort que 2000km par an sinon elle serait déjà tombée en rade. Tout s’explique ! L’auteur Frédéric Robert se permet une ironie sur ce véhicule manifestement à bout de souffle : non ce n’est pas une panne qui a motivé la photo avec capots ouverts. Espérons qu’elle a été restaurée et remise en conformité comme annoncé... il y a 15 ans déjà. Seulement deux publicités dans cette revue : comment faisaient-il ?

 

Rétro Hebdo n°41 du 18 décembre 1997

Essai Traction 15/6

 

Beaucoup plus de pubs dans ce numéro dont une de Philippe Chauvet vantant les mérites de la boîte 4… et notre article par Gérard Cayeux avec une très inattendue photo d’ouverture prise au ras du sol mais la très attendue formule « flics ou voyous ». Le ton de l’article est voulu viril limite bourrin mais l’on s’étonne de la dureté des commandes, de la direction ou des pédales trop horizontales... faudrait savoir ! Sont évoqués les adresses de clubs, l’essai d’André Costa de 1950, l’évolution du modèle, la fiche technique de cette auto d’origine sauf le moteur, la cote et l’avis du propriétaire qui n’aime pas se faire larguer sur la route… sauf à avoir une auto de mec.

 

Rétro Collection Magazine n°1 HS Janvier Février 2003

Traction 15/6 1951 dans son jus

 

Le parti-pris de l’article de Michel Giraud clairement affectif ne se veut ni technique ni historique et après tout pourquoi pas. Le propriétaire parle de sa voiture, son vécu et l’on réemploie l’image du paquebot amiral et du marin à la barre.

 

Au chapitre du négatif, pourquoi avoir mis la 15 en couverture alors que 4 petites pages lui sont consacrées (6 pour la DS) ? Marketing oblige… Aucun détail qui fait la spécificité de l’auto et certaines légendes sont plus que basiques : « le coffre se dévoile derrière la roue de secours », merci il n’y a que cela à voir et nous ne sommes pas aveugles. Rédigé à la va-vite ou manque d'expérience ?

 

Si les couvertures de ces magazines sont reproduites ici, c’est dans le but d’en assurer leur promotion en vous incitant à les ajouter à votre collection. Je les retirerai sur demande.



19/02/2012
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 381 autres membres